Le sanctoral clunisien (Xe-XVe siècles)

par Catherine Bonnin-Magne

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Parisse.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les calendriers de Cluny et de ses dépendances sont étudiés entre les Xe et XVe siècles et permettent d'approcher le sanctoral de Cluny. La première partie s'attache à restituer la mise en place et l'évolution du calendrier entre les Xe et XVe siècles. Le sanctoral de Cluny s'est fixé entre les abbatiats d'Odilon et d'Hugues parallèlement à la structuration de l'ecclesia cluniacensis. L'entrée dans l'ecclesia cluniacensis supposait bien plus que l'adoption d'un simple calendrier, elle entraînait une mise aux normes liturgiques des dépendances. Dans une deuxième partie, l'étude du culte liturgique des quatre saints abbés de Cluny, qui sont la marque propre du sanctoral clunisien, est étudiée dans le détail. Si quelques offices ont été composés à Cluny ou à Souvigny, l'effort principal des abbés a porté sur la reconnaissance de la sainteté de leur devancier et sur la composition et diffusion d'un ensemble de textes hagiographiques regroupant les Vies des saints abbés.

  • Titre traduit

    The clunial sanctoral (Xth-XVth centuries)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (627 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 21-45

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 139

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8828
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.