La copie et les copistes français de manuscrits aux XIVe et XVe siècles : étude sociologique et codicologique

par Émilie Cottereau

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Gauvard.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette recherche a pour ambition de présenter le monde de la copie et des copistes français de manuscrits à la fin du Moyen Age, sous un angle sociologique et codicologique. Elle s'appuie essentiellement sur une exploitation systématique des manuscrits souscrits et, de manière plus ponctuelle, sur diverses sources documentaires. Qui sont ces personnages et pour qui travaillent-ils? Quelles informations nous livrent-ils dans les colophons? Dans quel cadre exécutent-ils leurs transcriptions? Telles sont les questions abordées dans un premier temps. Les réflexions de la deuxième partie permettent d'appréhender les pratiques artisanales (exploitation de la page, recours au système abréviatif et gestion de la ligne) et d'étudier la sensibilité des artisans à la lisibilité, l'économie et l'esthétique. Croisant les données codicologiques et sociologiques, le dernier temps met en œuvre une série d'analyses pour déterminer dans quelle mesure les copistes étaient polyvalents ou spécialisés

  • Titre traduit

    ˜The œart of copying and french copists of manuscripts in the XIVth and XVth centuries : a sociological and codicological study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1244 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 47-82

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 126

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8842
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.