Trace et disparition dans l'oeuvre de Walter Benjamin

par Ilaria Brocchini

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Henri-Pierre Jeudy.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Il existe dans les écrits de Walter Benjamin parallèles au Passagen-Werk une théorie de la trace, théorie non finalisée et considérée par le philosophe lui-même comme le pendant de celle de l'aura. Cette théorie peut se résumer en une transfiguration de l'environnement humain en images anhistoriques et auratiques. Celui-ci devient ainsi trace de synthèse de ces images. L'architecture du XIX siècle est, pour Benjamin, un domaine privilégié pour l'étude de cette transfiguration. Selon Benjamin, un certain nombre d'artistes et architectes ont mis fin à cette transfiguration. Ils ont pensé leur travail comme une production et ils ont ainsi souligné l'ensemble des moyens qui le réalisent. Cette théorie de la trace en tant que transfiguration de l'environnement humain a été reprise postérieurement à Benjamin par d'autres théoriciens et philosophes et reste encore aujourd'hui pertinente. Le processus de transfiguration a été en particulier amplifié par la médiation marchande et le marketing

  • Titre traduit

    Trace and disappearance in Walter benjamin's work


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par l'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Trace et disparition : à partir de l'oeuvre de Walter Benjamin


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 f)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 237-251

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 135

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8833
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par l'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Trace et disparition : à partir de l'oeuvre de Walter Benjamin
  • Dans la collection : Esthétiques
  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • ISBN : 2-296-01174-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-233
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.