Le "cinématographe", une écriture ironique du hasard chez Robert Bresson

par Taehee Kim

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Daniel Serceau.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis son premier film jusqu'au dernier, Robert Bresson s'efforce d'établir sa propre esthétique du cinéma et de faire le " cinématographe" qui crée. Au lieu. Du cinéma qui reproduit, dit " théâtre photographié ". Pour cela, il cherche d'abord le réel brut (le non-acteur) comme matière propre au cinématographe et fragmente des images pour éviter la représentation imitative. Le réel montré sur l'écran ne rassure pourtant pas le vrai du cinématographe qui relève non du visible mais de l'invisible. Les films bressoniens visent donc à rendre palpable cet invisible par la suggestion qui implique un vide non remplissable. Pour montrer le vide dans ce monde raisonnable, Bresson se sert de l'ironie comme passage de l'esthétique à la croyance en communication invisible qui se révèle en sourire silencieux entre lui et son public. La communication bressonienne est ainsi directe et simple comme celle du bouddhisme, de sorte que le choc esthétique provoqué en nous par chaque film de Bresson montre que nos idées reçues sur le cinéma et sur le monde sont déjà dépassées, et nous force à accepter l'impensée, c'est-à-dire le hasard.

  • Titre traduit

    Cinematography, ironical writing on chance in the work of Robert Bresson


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (364 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 337-364

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 138

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8868
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.