Logos et techné : y a-t-il un Sujet à l'oeuvre dans le devenir techno-logique ?

par Adriana Marigliano

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Gras et de Francesco Borrelli.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Est-il possible de se libérer d'une certaine conception du Logos? Ou peut-être, faut-il partir de l'intérieur du Logos même, ne pas y renoncer définitivement et, en le retournant contre lui-même, éviter de le rendre totalitaire en refusant sa tendance à une systématicité organique auto-référentielle? Ne faut-il pas saisir en son sein le sens " ouvert" de notre époque et ainsi livrer le texte métaphysique de l'histoire à une lecture différente pleine d'avenir? Se dénouant autour de ces questions fondamentales, ce travail peut être considéré comme un dialogue intime avec Heidegger, Jünger, Anders, Jonas, Leroi-Gourhan, Mumford, Stiegler, Spengler, Simondon, Havelock, Ong, Sini et Derrida, avec des philosophies idéales-typiques proches de la question de la technique. Son enjeu consiste dans la remise en question du modèle très répandu de la Puissance prométhéenne, par lequel la Technique, devenue le nouvel avatar de l'Absolu, semble alimenter de plus en plus son intarissable auto-cinèse.

  • Titre traduit

    Logos and techne : is there a Subject at work in the techno-logical development ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 399-415

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 05 : 80

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8878
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.