"Nul n'est prophète en son pays. . . " ou la logique avant-gardiste : l'internationalisation de la peinture des avant-gardes parisiennes : 1855-1914

par Béatrice Joyeux-Prunel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Christophe Charle.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail étudie comparativement les carrières internationales des avant-gardes parisiennes, à partir d'une base de données de catalogues d'expositions. La stratégie du détour par l'étranger permettait de rester d'avant-garde dans le champ artistique parisien, tout en exportant une peinture plus vendable. En jouant sur les décalages entre les champs artistiques nationaux, les artistes prétendaient à une reconnaissance étrangère qui prouvait le retard parisien. L'accueil par l'étranger des avant-gardes parisiennes n'était pas pour autant garanti. Il peut être analysé comme le résultat d'un transfert culturel, fondé sur une stratégie d'expositions différenciées selon les lieux. Il fut assuré par une population de médiateurs cosmopolite, de position sociale intermédiaire. La clé des carrières n'était ni le système marchand-critique, ni la presse, mais une véritable anticipation herméneutique des interprétations des publics, que permettait une orientation cosmopolite.

  • Titre traduit

    "A prophet is not without honor save in his own country. . . " or the logics of Parisian avant-gardism and the internationalization of modern painting : from Courbet to Picasso (1855-1914)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par N. Chaudun à [Paris]

Nul n'est prophète en son pays ? : l'internationalisation de la peinture des avant-gardes parisiennes, 1855-1914


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (950 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 812-848. Index

Où se trouve cette thèse ?