Le statut de l'opposition sous la cinquième République

par François-Charles Bousquet

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Jean Gicquel.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Éléments fondateurs de la démocratie libérale, opposition et alternance n'ont pas connu, dans les débuts de la Cinquième République, la reconnaissance que certains pays étrangers leur témoignent. À présent dotée, par J'égal accès aux élections et aux media et grâce au financement des partis, de chances réelles de réaliser l'alternance, la minorité pourra mettre en œuvre les prérogatives qui lui sont conférées au Parlement afin de s'opposer au gouvernement -et de faire connaître ses positions. Pour autant, elle {joit,pour arriver au pouvoir, s'adapter au cadre institutionnel en gagnant le respect de la majorité et en opérant des transformations internes. Nouveaux positionnements idéologiques et modifications structurelles s'avèrent alors de nécessaires étapes vers la victoire· tandis qu'alliance entre· formations minoritaires et rédaction d'un programme mutuel représentent plus encore, eu égard aux modes de scrutin en vigueur, des préalables essentiels à l'accession aux responsabilités.

  • Titre traduit

    Opposition status under the fifth Republic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (544 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 499-531. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 342 BOU
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 05 : 65
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P/2005-89

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 3840.50554/07
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-2005-85
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.