Le concept d'empire dans les relations internationales contemporaines

par Robert Philippot

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Charles Zorgbibe.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'empire est un concept marginal et déprécié pour la science politique contemporaine. Or il est d'une brûlante actualité dans les Relations Internationales d'aujourd'hui : nombre d'ouvrages usent du terme d'empire ou d'impérialisme ; l'Etat-Nation est en crise, laissant une place possible à d'autres modèles ; les nouveaux défis des acteurs transnationaux, de la régionalisation et de la gouvernance mondiale, invitent à une réflexion sur les notions de supranationalité et d'universel. En définissant des concepts souvent confondus (empire, royaume, centralisation, fédération, impérialisme, colonialisme. . . ), cette thèse tente de montrer que l'empire est une tendance de fond de l'histoire humaine (Tome 1). Les doctrines impériales ont muté tout au long de " l'ère moderne ", laissant place en théorie au profit du modèle de l'Etat-Nation (Tome II). Toutefois l'idéologie impériale n'a pas disparu avec les empires, même au XXIème siècle, comme le prouve l'ambiguïté des formules politiques adoptées par quelques grands Etats (Etats-Unis, Chine, Russie, UE) ; elle s'inscrit désormais dans un cadre nouveau, celui de l'avènement progressif d'un pouvoir supranational cosmopolitique (Tome III).

  • Titre traduit

    Empire against Nation-State : unfolding the concepts : essay into modern international relations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (910 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 893-910

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 05 : 23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.