La constitution japonaise de 1946 au miroir du système politique japonais de 1955

par Toshiyuki Tsukamoto

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean Gicquel.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose de mettre en lumière l'implantation par la Constitution japonaise du 3 novembre 1946 d'une démocratie pluraliste au Japon. Au fondement de cette Constitution, il y a un pari osé de quelques Américains d'engager le Japon sur la voie de démocratie à l'occidentale. Toute la question était de savoir si cette greffe allait réussir ou non. Or, les Japonais se sont appropriés cette Constitution en fondant le système politique dit " de 1955 ". En effet, le monde politique japonais s'est divisé autour du maintien ou non de cette Constitution" étrangère ". La droite était le parti de révision et la gauche, le parti de la Constitution. Pourtant, jusqu'à son effondrement en 1993, la droite, qui est toujours restée au pouvoir, n'a jamais réussi à réviser cette Constitution. Le poids politique de la gauche ne suffit pas à expliquer cet échec. TI s'agit d'un enracinement des principes démocratiques dans la société japonaise.

  • Titre traduit

    ˜The œJapanese constitution of 1946 in the mirror of the Japanese political system of 1955


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (563 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 527-554

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 05 : 15
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-145,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-145,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.