Essai sur le droit iranien des élections politiques par comparaison avec le droit français

par Javad Taghizadeh Doughikola

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Claude Masclet.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    En mettant en place de nouvelles institutions, les constituants de la République Islamique d'Iran ont souhaité l'instauration d'instruments juridiques susceptibles d'entraîner la participation du plus grand nombre de citoyens à la vie politique. Mais la question qui se pose est de savoir si cette participation est effective. Autrement dit, les élections politiques sont-elles libres et sincères en Iran? L'étude de la liberté des acteurs des élections politiques et celle de la sincérité du processus électoral s'imposent. En comparaison avec le droit français, il s'avère que le droit de vote se trouve dans une situation rudimentaire et que le droit d'éligibilité est restreint en Iran. La poursuite des expériences classiques en matière de campagne électorale et les aléas de l'expérimentation en matière de modes de scrutin caractérisent la démarche traditionnelle du déroulement des élections politiques iraniennes tandis que le contrôle de leur régularité suit une logique novatrice.

  • Titre traduit

    Try on the Iranian law of the political elections by comparison with the French law


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (480 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 448-467

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 05 : 9
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.