La pauvreté en Russie : analyse théorique et empirique

par Ekaterina Kalugina

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Catherine Sofer.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d'analyser les différentes approches de la mesure de la pauvreté, et d'appliquer celles-ci empiriquement sur les données russes. Une attention particulière a été portée aux mesures subjectives de la pauvreté et à l'utilisation des données subjectives dans l'économie. Le problème des travailleurs pauvres est considéré comme l'un des plus préoccupants en Russie. Nous montrons que le fait de n'avoir qu'un unique emploi dans le secteur formel, est le statut le moins favorable. En revanche les activités informelles permettent aux individus d'échapper à la pauvreté. Cette thèse met également en évidence l'existence de pauvres de longue durée, et définit les caractéristiques propres à cette population. Les familles monoparentales, ainsi que les couples ayant trois enfants ou plus, ont la probabilité la plus forte d'être pauvres de manière persistante. Bien que les personnes âgées soient souvent considérées comme dépendantes, la présence de celles-ci dans le ménage n'a pas d'effet négatif sur le bien-être de ce demier. Pourtant, être une femme seule et âgée correspond à la situation la plus défavorable vis-à-vis de la pauvreté chronique. La dernière partie de cette thèse est consacrée à l'analyse de l'inégalité à l'aide des données subjectives. Nous étudions l'inégalité intrafamiliale à l'aid du cadre théorique d'un modèle collectif de représentation du ménage. Nous présentons une méthode originale d'identification, non seulement des dérivées de la règle de partage mais également de la règle elle-même. La thèse se conclut par quelques réflexions relatives à des recommandations de politiques sociales.

  • Titre traduit

    Poverty in Russia : theoretical and empirical analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(288 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 267-288

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 05 : 76
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-203
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.