Les effets pervers d'une forte dotation en ressources naturelles sur le processus de transition en Russie

par Philippe Condé

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Wladimir Andreff.

Soutenue en 2005

à Paris 1 .


  • Résumé

    La méconnaissance des mécanismes de l'économie de marché par les Russes et leurs dirigeants, ainsi que les graves distorsions héritées du système soviétique et les contradictions du plan de privatisation de 1992 peuvent constituer les causes primordiales de la manière chaotique dont s'est déroulée la transition durant les années quatre-vingt-dix. La transition russe s'est caractérisée par une très forte domination du secteur énergétique et des matières premières sur l'économie, puisque près de 60% de la production et plus de 80% des exportations ont encore été assurées par celui-ci en 2002. Cette croissance du secteur primaire présente de nombreuses similitudes avec la situation observée aux Pays-Bas lors de la découverte des gisements de gaz naturel, durant les années soixante et soixante-dix. Le secteur énergétique s'est alors développé au détriment du secteur industriel en altérant la structure productive et exportatrice, ce qui a conduit à un relatif déclin du secteur manufacturier. Les faits stylisés qui distinguent la transition russe montrent que l'économie a subi de manière violente les effets néfastes du « syndrome hollandais ». En effet, le poids du secteur énergétique (pétrole et gaz) s'est considérablement renforcé, grâce à une moindre chute de sa production et à l'effondrement du secteur industriel. De plus, le secteur énergétique a joué un rôle prépondérant dans le phénomène de la démonétisation ainsi que dans l’approfondissement des disparités de revenus entre les régions russes.

  • Titre traduit

    The adverse effects of a strong mineral resources endowment on the transition process in Russia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 300-320

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E 05 : 3
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-31

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 120042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.