Ozonolyse d'éthers insaturés : études des mécanismes en phase gazeuse et de la formation d'aérosol organique secondaire

par Alexa Sadezky

Thèse de doctorat en Chimie de la pollution atmosphérique et physique de l'environnement

Sous la direction de Wolfram Baumann et de Abdelwahid Mellouki.

Soutenue en 2005

à Orléans en cotutelle avec Johannes Gutenberg-Universität Mainz .


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'étude de l'ozonolyse en phase gazeuse d'éthers insaturés, dont une série d'alkyl vinyl éthers (AVE, ROCH=CH2, R = C2H5, C3H7 et C4H9) et l'éthyl propényl éther (EPE, C2H5OCH=CHCH3). Les expériences ont été effectuées dans une chambre de simulation atmosphérique en verre de volume 570 l (MPI Mainz, Allemagne). Les mécanismes réactionnels en phase gazeuse ont été étudiés par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (IRTF) in situ et la formation d'aérosol organique secondaire (AOS) a été suivie par granulométrie (SMPS). La composition chimique de l'AOS formé a été déterminée par spectrométrie de masse à ionisation par electrospray. Les constantes cinétiques sont de l'ordre de 10-16 cm³ molécule-1 s-1 pour les AVE. Les produits quantifiés en phase gazeuse ont fourni les taux de branchement de la décomposition de l'ozonide primaire et des réactions secondaires des deux intermédiaires Criegee, CH2O2 (AVE) et C2H4O2 (EPE) formés avec des rendements de 70 à 83 %. En présence de piégeurs d'intermédiaires Criegee (HCOOH, H2O), une forte augmentation des concentrations des produits gazeux spécifiques des réactions entre les intermédiaires Criegee et leurs piégeurs a été observée. La formation d'AOS a été observée pour tous les éthers avec des rendements massiques de 1,5 à 4,7 %. En présence des piégeurs d'intermédiaires Criegee (HCOOH, H2O), la formation d'AOS est fortement réduite ou supprimée. L'analyse chimique de l'AOS a mis en évidence la présence d'oligomères de masses 200 u à 800 u comportant entre 2 à 12 chaînons de masses correspondant à celles des intermédiaires Criegee CH2O2 (AVE) et C2H4O2 (EPE).

  • Titre traduit

    Ozonolysis of unsaturated ethers : study of the gas phase mechanisms and of secondary organic aerosol formation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2005-70
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.