Etude expérimentale et modélisation des aspects cinétiques de la combustion sans flamme

par André Nicolle

Thèse de doctorat en Cinétique chimique appliquée

Sous la direction de Philippe Dagaut.

Soutenue en 2005

à Orléans .


  • Résumé

    La cinétique de formation des oxydes d'azote (NOx) lors de la combustion diluée du gaz naturel reste mal connue. L'utilisation d'un réacteur agité dans des conditions proches de l'application industrielle nous permet d'étudier l'effet cinétique de la recirculation des gaz brûlés. La modélisation des données obtenues et de celles de la littérature nous permet de valider un mécanisme détaillé performant utilisé lors d'une étude paramétrique. L'effet de CO2 s'explique principalement par CO2+H=CO+OH. L'effet de H2O résulte d'une forte efficacité de collision et du déplacement d'équilibres, alors que l'effet promoteur de NO est lié à HO2+NO=OH+NO2. Les additifs modifient les processus de stockage du carbone et de l'azote ainsi que la cinétique de formation de C2. Leurs effets sur la chimie des NOx dépendent de la température et de la richesse. Enfin, la recirculation provoque une forte diminution de l'importance des voies thermique et précoce de formation de NO.

  • Titre traduit

    Experimental and modeling study of the kinetics of flameless combustion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 267-290

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2005-40
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.