Production de métabolites secondaires par les cultures de cellules et de tissus d'Hypericum perforatum L : effets de divers facteurs exogènes

par Sonja Gadzovska

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Claude Joseph.

Soutenue en 2005

à Orléans .

  • Titre traduit

    Secondary metabolite production in cells and tissue cultures of Hypericum perforatum L : effects of different exogenous factors


  • Résumé

    Les pousses feuillées, les cals et les suspensions cellulaires d'Hypericum perforatum L. Cultivés in vitro ont été utilisés comme des modèles expérimentaux pour l'étude des effets de quelques facteurs exogènes sur la production de métabolites secondaires. Les méthodes analytiques développées dans ce travail ont permis le dosage de l'hypéricine, de la pseudohypéricine et d'autres métabolites secondaires extraits des explants cultivés in vitro. Afin de déterminer si la production de métabolites secondaires pouvait être augmentée, des cultures in vitro ont été soumises à des phytohormones (auxines et cytokinines) et des éliciteurs chimique (acide jasmonique, acide salicylique, pectine et chitine). Afin d'évaluer les réponses aux éliciteurs biotiques, les suspensions cellulaires ont été traitées avec des extraits de mycélium de trois champignons Fusarium oxysporum, Phoma exigua et Botrytis cinerea. Les pousses feuillées produisent des métabolites secondaires. Les cals et les suspensions cellulaires répondent rapidement à l'application d'éliciteurs exogènes. Les éliciteurs fungiques, les acides jasmonique et salicylique sont des éliciteurs efficaces pour la productions de métabolites secondaires dans des suspensions cellulaires d'Hypericum. La production de métabolites secondaires par des cellules d'Hypericum peut être partiellement modifiée par l'addition d'éliciteur. Des cultures bien contrôlées pourraient éventuellement être utilisées comme une source pour une production rapide et accrue d'hypéricine et de pséudohypericine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2005-5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.