La digression dans l'oeuvre en prose de Charles Péguy

par Romain Vaissermann

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Julie Bertrand-Sabiani.

Soutenue en 2005

à Orléans .


  • Résumé

    Sont ici examinés les phénomènes de digression que Charles Péguy utilise dans son oeuvre en prose et ses manuscrits - édités ou inédits, achevés, brouillons ou variantes. Fondée sur l'état de la question et éclairée des métaphores qu'utilise cet auteur pour désigner ses excursus, l'analyse structurelle (cotexte antérieur, décrochage, boucle, raccrochage, cotexte postérieur) montre que d'immenses pans de la prose péguienne se construisent selon une figure macrostructurale proche du hors sujet, et débouche sur une typologie des digressions syntaxique (complexification, dilatation), sémantique (isotopique et intertextuelle) et rhétorique : des ponctèmes (tiret, crochets ou parenthèse) jusqu'aux oeuvres lyriques de la maturité, en passant par les incidentes, un faisceau de phénomènes textuels contribue au stylème digressif souvent repéré chez Péguy. Péguy applique la méthode d'écriture que Pascal voulait une "digression sur chaque point qui a rapport à la fin, pour la montrer toujours".


  • Résumé

    This thesis examines the occurrences of digression in Peguy's prose works and in his manuscripts. The structural analysis (preceding and following cotexts, depart from the main subject and return to it) - founded on the state of the question and enlightened by the metaphors used by Peguy to refer to his excursus - shows that whole pieces of Peguy's prose are built on a macrostructural device almost carrying the reader out of the subject, and leads to a typology of digressions according to their syntactic construction (complexification, dilatation), their semantic value (isotopy, intertextuality) and their rhetorical function : from punctuation marks (dashes, square brackets or brackets) to the more mature lyrical works, a whole away of textual phenomena contributes to the digressive style. Peguy follows the method of writing recommended by Blaise Pascal : on order which "consists chiefly in digressions on each point to indicate the end, and keep it always in sight. "

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (771 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 605-704

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.