Le genre à l'épreuve du développement au Maroc : discours et pratiques concernant la place des femmes dans les projets

par Aurélie Damamme

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Paul Deléage.

Soutenue en 2005

à Orléans .


  • Résumé

    La thèse étudie les effets du développement sur les relations de genre au Maroc et analyse la place des femmes en tant que "cibles" et actrices des projets des associations, ONG et institutions internationales. L'étude de la construction du genre dans la vie politique, économique et sociale marocaine a permis de comprendre les cadres de mobilisation des femmes et de considérer les restrictions auxquelles elles se heurtent dans leurs actions publiques. La reconnaissance par les Nations Unies de l'égalité hommes-femmes a servi de levier pour les associations de défense des droits des femmes dans le pays. Cependant, les discours des organisations internationales de développement témoignent de la difficulté d'appréhender les relations hommes-femmes en termes de pouvoir. Ces même réticences s'observent dans les associations marocaines, qui adoptent en majorité l'approche d' "intégration des femmes dans le développement" à travers des petits projets locaux. Le foyer féminin constitue en général une voie privilégiée pour évoquer la place des femmes sans remettre en cause les rapports de genre. L' analyse de la place des femmes dans les projets économiques de développement montre que les activités génératrices de revenus favorisent davantage la création d'espaces d'expression des femmes que l'augmentation substantielle de leurs revenus. Néanmoins, certains projets, tels que le micro-crédit et les coopératives d'arganier, permettent une amélioration du niveau de vie. L'accès des femmes à une citoyenneté sociale et politique reste malgré tout limité.

  • Titre traduit

    Gender tested to development in Morocco : discourses and practices concerning the place of women in projects


  • Résumé

    This thesis is analysing the consequences of development on gender relationships in Morocco. It is focused on the place of women as "targets" and actors in the projects of various associations and non governmental and international organizations. Studying gender relationships in the political, economical and social fields in Morocco has allowed us to understand better women's opportunities of action as well as their restrictive access to the public sphere. The recognition by the United Nations of the equality of men and women has served as a catalyst for women's rights defense associations in the country. Yet, the discourses of international organizations for development show the difficulty there is in grasping relationships between men and women in terms of power. The same reservations can be seen in Moroccan associations. Most of them favour small local projects to promote women's integration. Generally speaking, the female household is a priviledged path to evoke women's place in the community without endangering gender relations. The analysis of women's place in economical development projects reveals that "income generating activities" are more opportunities to create space for women's expression than opportunities to rise their income substantially. Nevertheless, some projects such as those maid in the micro finance field and in argan oil cooperative societies make a rising of the standard of living possible. All things considered, women's access to social and political citizenship remains limited.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Genre, action collective et développement : discours et pratiques au Maroc


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 395-424

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E4 DAMA 2005

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2286
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Genre, action collective et développement : discours et pratiques au Maroc
  • Dans la collection : Logiques sociales. Série sociologie du genre
  • Détails : 1 vol. (238 p.)
  • Notes : Autre(s) tirage(s) : 2015.
  • ISBN : 978-2-336-29303-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-226. Filmogr. p. 227. Notes bibliogr. Lexique
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.