Caractéristiques biochimiques de produits organiques résiduaires prédiction et modélisation de leur minéralisation dans les sols

par Virginie Parnaudeau

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Philippe Leterme.

Soutenue en 2005

à Rennes, Agrocampus .


  • Résumé

    Dans le contexte de l'épandage des produits résiduaires organiques sur les sols agricoles les objectifs de notre travail ont été (i) : la mise en évidence des critères de composition de la matière organique des boues de stations d'épuration et des effluents agro-industriels, influençant la minéralisation de leur carbone et azote organique dans le sol ; (ii) la prise en compte des critères de composition précédemment mis en évidence pour prédire la minéralisation du carbone et de l'azote. Ce travail a été pour une grande part basé sur l'étude d'un grand nombre de produits organiques pour lesquels ont été acquis des données de minéralisation au moyen d'incubation de sol en conditions contrôlées et des données de caractérisation de leur composition organique (solubilité à l'eau, hydrolyse acide, fractionnement Van Soest). Des outils statistiques ont ensuite été utilisés pour mettre en évidence les relations entre les caractéristiques de la matière organique et la minéralisation du C et N des produits. Notre travail a montré une grande diversité des boues de stations d'épuration en termes de qualité de matière organique et d'aptitude à la minéralisation. Les méthodes de fractionnement de la matière organique choisies dans ce travail n'apparaissent pas pertinentes pour la prévision de la décomposition des boues. Il semble notamment que la fraction " soluble " issue de la méthode de Van Soest comprend des composés organiques de nature variée qui ne sont pas biodégradables. Le critère qui permet le mieux de prédire la minéralisation nette d'azote du sol, liée à l'apport des boues, est leur rapport C/N. La pyrolyse analytique a été ensuite utilisée pour mieux caractériser la qualité de la matière organique des boues ; cette technique s'est révélée appropriée pour mettre en évidence la diversité de leur composition biochimique. Bien que les résultats obtenus avec cette méthode soit non quantitatifs, il a été possible d'en déduire les critères quantitatifs permettant d'expliciter la minéralisation de la matière organique des boues dans le sol.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (81 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 37-39 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 45
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.