Effets non intentionnels du mancozèbe : implications sur le contrôle biologique des acariens phytophages Tetranychidae par les acariens prédateurs Phytoseiidae

par Philippe Auger

Thèse de doctorat en Biologie de l'évolution et écologie

Sous la direction de Serge Kreiter.

  • Titre traduit

    Side effects of mancozeb : implications in the biological control of Tetranychid mites by Phytoseiid mites in vineyards


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les effets non intentionnels du mancozèbe, fongicide dithiocarbamate ont été évalués sur les deux principales espèces d’acariens prédateurs Phytoseiidae du vignoble français et sur deux acariens phytophages de la famille des Tetranychidae. Au vignoble, lorsque le mancozèbe est couramment utilisé depuis de nombreuses années, il est généralement faiblement toxique. En revanche, dans les parcelles dans lesquelles ce produit n’a jamais été appliqué, ses effets dépressifs sont beaucoup plus marqués. Malgré cette toxicité intrinsèque, les populations de T. Pyri n’ont jamais été éradiquées par des applications multiples de ce fongicide réalisées pendant quatre années consécutives et aucune pullulation d’acarien phytophage n’a été observée pendant cette période ni les deux années suivantes. Ces résultats sont confirmés par des essais de laboratoire. Malgré des niveaux faibles à modérés, ont peut parler de populations résistantes chez K. Aberrans et T. Pyri, la seconde étant intrinsèquement moins sensible au mancozèbe et ayant développé des niveaux de résistance un peu plus élevés que la première. La fréquence de ces populations résistantes semble varier entre les deux espèces et plus fortement encore en fonction des régions viticoles considérées, du fait des pratiques phytosanitaires régionales. L’étude du déterminisme génétique de cette résistance chez T. Pyri n’a pas révélé d’effet maternel dans sa transmission. La résistance au mancozèbe est codominante et il semble qu’elle soit principalement conférée par un gène, bien que d’autres facteurs semblent aussi être impliqués. Les propriétés acaricides de ce fongicide affectent également les Tetranychidae, malgré une expression différente. Des concentrations de mancozèbe compatibles avec la lutte contre le mildiou de la vigne ont un effet principalement adulticide vis-à-vis des Tetranychidae, ovicide, larvicide et adulticide pour les Phytoseiidae. L’effet acaricide de cette matière active s’exprime aussi à travers la fécondité des adultes qu’elle réduit

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 127 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 131 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.