Étude d'une optique adaptative pour l'astronomie dans le visible

par Sandrine Thomas

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers

Sous la direction de Andrei Tokovinin.


  • Résumé

    De nombreux systèmes d'optique adaptative (OA) sont de nos jours en opération sur différents télescopes de diamètre inférieur a 10m. Ils délivrent des images a la limite de la diffraction principalement dans l'infra-rouge. De nos jours, les projets scientifiques poussent a la construction de télescopes de diamètre de plus en plus large, pour voir mieux et plus loin, rendant la construction d'OA plus ambitieuse. De plus, il est intéressant de corriger la turbulence sur un champ de vue plus large que les quelques arcs secondes obtenu avec une OA classique. Enfin, la région visible du spectre est également riche, même si très peu d'OA sont orientes vers ces longueurs d'ondes pour des raisons techniques. SOAR Adaptive Module (SAM) est une OA prévue pour travailler dans le visible et sur un champ de vue de 3 arcmin. SAM repose sur une nouvelle technique appelée GLAO (Ground Layer Adaptive Optics), corrigeant uniquement la partie basse de la couche atmosphérique, ce qui permet d'augmenter le champ de vue sur lequel la correction est uniforme. Apres une description de GLAO ainsi que MCAO, je donne dans cette thèse des résultats d'études de différents éléments ainsi que des résultats de simulations. Enfin, je me suis intéressée a une application particulière d'une OA qui est l'étude de la multiplicité des étoiles pour éclairer le vaste domaine de la formation des étoiles. J'ai principalement étudie les binaires serrées ainsi que les naines brunes et leur appartenance a des systèmes hiérarchiques plus importants.

  • Titre traduit

    Study of an adaptive optics for the astronomy in the visible


  • Résumé

    Several adaptive optics systems (AO) has been running on different telescopes of diameter less than 10~m. To provide an image quality equal to the diffraction limit, especially in the infra-red. Nowadays, the scientific research needs larger and larger telescope to see better and further, leading to a more challenging AO. Moreover, it is useful for the scientific community to get images corrected for the turbulence on a field of view (FoV) larger than the few arcseconds achieved by the classical AO. Finally, observing at visible wavelengths with an AO is very rich but not yet available in general. The SOAR Adaptive Module (SAM) is an AO designed to work in the visible and for a FoV of 3 arcmin. SAM rely on a new AO technique called Ground Layer Adaptive Optics (GLAO), which senses and corrects only the low layer of atmospherical turbulence. After a description of the GLAO technique as well as MCAO (Multi-Conjugated Adaptive Optics), I am presenting in this thesis the results of the different elements studies as well as some simulation results on the Shack-Hartmann wavefront sensor. Finally, I also used AO systems to my scientific interests which is the star multiplicity study to highlight the vast field of star formation. In particular, I have studied close spectroscopic binaries and brown dwarfs to check if they belong to higher multiplicity systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05NICE4097
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 05NICE4097bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.