Approfondissement des connaissances des rythmes de la déhydropyrimidine déshydrogénase chez l'homme et incidences sur la muqueuse buccale

par Marie-Audrey Barrat-Petit

Thèse de doctorat en Odontologie-Chirurgie dentaire

Sous la direction de Gérard Milano et de Patrick Mahler.


  • Résumé

    Nous avons étudié les rythmes circadiens de l'activité de la déhydropyrimidine déshydrogénase (DPD) dans les lymphocytes et dans la muqueuse buccale ainsi que le rythme circadien de l'expression des ARNm lymphocytaires de la DPD et des gènes de l'horloge circadienne, Per2 et bmal1, chez 10 sujets sains masculins. Les résultats de notre étude ont montré que les 10 sujets ont des rythmes marqueurs, mélatonine et cortisol qui concordent avec la physiologie. Néanmoins, nous observons une variabilité inter-individuelle des profils de l'expression de gènes de l'horloge, Per2 et bmal1, ainsi que du gène de la DPD dans les lymphocytes, avec l'existence de deux chronotypes principaux qui suggèrent que l'oscillateur moléculaire des lymphocytes soit réglé différemment des autres oscillateurs périphériques connus. Pour les sujets appartenant au premier chronotype, nous avons démontré que l'activité de la DPD lymphocytaire présente un rythme circadien avec un pic en début de phase nocturne alors que les expressions des ARNm des gènes étudiés présentent des rythmes circadiens avec un pic en milieu de phase diurne. Pour les sujets appartenant à l'autre chronotype, nous avons démontré que l'activité de la DPD dans la muqueuse buccale ainsi que les expressions des ARNm des gènes étudiés présentent des rythmes circadiens avec un pic en milieu de phase nocturne. Nous avons aussi étudié et démontré le rythme circadien des concentrations plasmatiques du rapport dihydrouracile/uracile avec un pic à 8H43 pour nos 10 sujets (p<0,046). Enfin, nous avons étudié l'impact du cycle menstruel sur l'activité de la DPD lymphocytaire chez 20 sujets féminins et constaté l'absence de variation au cours de ce cycle.

  • Titre traduit

    Thorough study of the rythms of the dihydropyrimidine dehydrogenase in human and incidences on the oral mucosa


  • Résumé

    We have studied the circadian rhythms of the activity of the dihydropyrimidine dehydrogenase (DPD) in the leukocytes and the oral mucosa, as well as the circadian rhythm in the leukocytes of the ARNm expression of DPD and genes of the circadian clock, Per2 and bmal1, in 10 healthy male subjects. The results of our study showed that the 10 subjects have rhythm markers, melatonin and cortisol which match with physiology. Nevertheless, we observe an inter individual variance of the profiles of the clock gene expression, Per2 and bmal1, as well as gene of the DPD in the leukocytes, with the existence of two chronotypes which suggest that the molecular oscillator of the leukocytes is regulated differently from other known peripheral oscillators. For the subjects belonging to the first chronotype, we showed that the leukocyte DPD activity presents a circadian rhythm with a peak at the beginning of the night whereas the ARNm expressions of studied genes present circadian rhythms with a peak in middle of the day. For the subjects belonging to the other chronotype, we showed that the DPD activity in the oral mucosa as well as the ARNm expressions of studied genes present circadian rhythms with a peak in the middle of the night. We also studied and showed the circadian rhythm of the plasmatic concentrations of the dihydrouracil/uracil ratio with a peak at 08:43 AM for our 10 subjects (p<0,046). Last, we studied the impact of the menstrual cycle on the leukocyte DPD activity of 20 subjects female and noticed the absence of variation during this cycle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 114-131. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05NICE4071
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 05NICE4071bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.