Mouvement historique et subversion sociale chez Georges Sorel

par Patrick Gaud et Georges Sorel

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de André Tosel.

Soutenue en 2005

à Nice , en partenariat avec Université de Nice. UFR des lettres, arts et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    "Mettre la pensée complexe de Georges Sorel devant la philosophie articulant sociologie et histoire pour fonder l'interrogation politique, et voilà notre présent devant sa réinvention d'un passé dans la révision duquel il tire ses prétentions à l'originalité. 1880-1922 : le militantisme de plume de Sorel couvre une période de mondialisation où les temps des crises et des conflits sont repoussés par l'extension d'un capitalisme qui finira par s'abîmer dans une guerre d'autant plus ravageuse qu'il a accumulé d'espaces et de forces. L'allongement des temps donne à Sorel l'originalité d'une pensée marquée par l'inconstance face à l'immédiateté. Inconstant, lui échappent les outils marxistes pour saisir les temps longs des luttes internationales. Mais dans les ruines de l'abandon du marxisme, il forge les matériaux d'une théorie de la spontanéité (et non du volontarisme), où douleur et violence sont les matrices d'un agir naissant de subir pour gagner le droit, ce pouvoir de faire son devoir de perpétuation de la vie par la production. Le prolétariat des producteurs est au coeur d'une plilosophie de la praxis dont prudence et pessimisme sont une leçon du passé sur un présent à transformer. "

  • Titre traduit

    Historical movement and social subversion at George Sorel


  • Résumé

    "To put the thought complexes of George Sorel in front of philosophy articulating sociology and history to found the political interrogation : here is our present in front of its reinvention of a past in the revision of which it draws its claims with the originality. 1880-1922 : the militancy of feather of Sorel covers one period of globalization where times of crises and conflicts are pushed back by the extension of a capitalism which will end up being damaged in a all the more devastating war as it accumulated of spaces and forces. The lengthening of times gives to Sorel the originality of a thought marked by inconstancy in front ot the immediacy. Inconstant, the tools Marxists escape to him to apprehend long times of international fights. But in the ruins of the abandonment of the Marxism, he forges materials of a theory of spontaneousness, where pain and violence are the matrices one to act being born from undergoing to gain the right, this capacity to make its duty of perpetuation of the life by the production. The proletariat of the producers is in the middle of a philosophy of the praxis whose computation and pessimism are a lesson of passed over one present to transform. "

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (448, 303 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. CDXXIX-CDXLVIII. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005 NICE 2022
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005 NICE 2022
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005 NICE 2022 bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.