Morphogenèse tropicale en contexte éprirogénique modéré : Exemple de la Nouvelle-Calédonie (Pacifique Sud-Ouest)

par Violaine Chevillotte

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre. Géomorphologie et géologie

Sous la direction de Yves Lagabrielle et de Dominique Chardon.

Soutenue en 2005

à l'Université de la Nouvelle-Calédonie .

  • Titre traduit

    Interaction of tropical morphogenesis and epirogeny : example of New caledonia island (Pacific South West)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'analyse géomorphologique et géologique des formes et des sédiments fluviatiles post-obduction de la Grande-Terre de Nouvelle-Calédonie permet de proposer un schéma d'évolution morphotectonique de la ride de Nouvelle-Calédonie depuis la fin de l'orogenèse alpine il y a 32 Ma. Une première période de morphogenèse permet le façonnement d'aplanissements latéritiques étagés propices à l'enrichissement des saprolites en Nickel. Une deuxième période, débutant par l'aggradation de deux systèmes sédimentaires fluvialtiles, est marquée par un régime érosif dominé par des fluctuations climatiques enregistrées par l'étageant de trois glacis cuirassés. Un épisode de déformation extensive majeur affecte la ride à partir du Miocène moyen, permettant le découpage et l'effondrement des marges de la ride alors que s'initie un régime transtensif compatible avec la convergence de plaque initiée au Miocène moyen le long de la zone de suduction de Vanuatu.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 151-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH UNC 2005 CHE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.