Utilisation d'un système de gestion des connaissances et capitalisation : l'influence des caractéristiques professionnelles dans les métiers du conseil

par Laetitia Monnier-Senicourt

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Frantz Rowe et de Jean-Louis Malo.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Using a knowledge management system and feeding knowledge : the influence of professionnal characteristics in consultant professions


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un certain nombre de recherches, consacrées à la gestion des connaissances ou knowledge management, ont été menées dans de grandes sociétés de services comme des cabinets de conseil, mais nous n'avons pas trouvé de travaux cherchant à comparer les comportements de consultants de différents métiers travaillant dans la même entreprise, face à un système de gestion des connaissances (SGC). Ce travail s'intéresse aux contextes professionnels encadrant le processus de transfert des connaissances dans un cabinet de conseil. L'objectif de la recherche est d'identifier quelles sont les caractéristiques professionnelles qui peuvent expliquer les différences observées dans les comportements des consultants, lorsqu'ils capitalisent volontairement leur connaissance explicitée et lorsqu'ils utilisent le SGC, pour rechercher des connaissances à réutiliser. Notre modèle inclut plusieurs variables indépendantes : neuf caractéristiques professionnelles mises en évidence grâce à une comparaison des quatre professions étudiées, ainsi que l'influence du groupe social et celle des intermédiaires organisationnels pour la gestion des connaissances. Nous nous sommes appuyé sur une méthodologie qualitative (inspirée de la cartographie cognitive), analysant plusieurs métiers, sites géographiques et niveaux hiérarchiques, afin de comparer les quatre principales professions exercées au cabinet. Nos résultats montrent principalement que l'utilisation et la capitalisation sont influencées différemment par les " facteurs métier " : l'utilisation est majoritairement influencée par ceux-ci, alors que la capitalisation est davantage déterminée par des éléments subjectifs d'appréciation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (558 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 525-540. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 NANT 4017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.