Développement d'un modèle de la maladie de Parkinson avec lésion nigrale bilatérale et dyskinésies provoquées par L-DOPA, dans le but d'optimiser le rétablissement dopaminergique défaillant : caractérisation comportementale, histologique et moléculaire

par Vincent Paillé

Thèse de doctorat en Médecine. Neurosciences

Sous la direction de Philippe Damier.


  • Résumé

    Ce travail a conduit au développement d'un nouveau modèle de rat proche de la maladie de Parkinson humaine. Les animaux présentaient des troubles du comportement moteur spécifiques et quantifiables (stepping-test, rotarod) réversibles sous traitement par la L-DOPA. Sous ce traitement les animaux avec les altérations motrices les plus sévères développaient des dyskinésies. L'analyse histologique montrait des lésions de la substance noire prépondérantes dans la partie ventro-latérale. Une analyse corrélative a montré que les dyskinésies n'apparaissaient qu'à partir d'une valeur seuil de dénervation dopaminergique ; et que les scores du stepping-test constituaient un " indice moteur" prédictif du niveau lésionnel de l'animal et de la survenue des dyskinésies. L'analyse moléculaire du contexte trophique et micro glial, par RT-PCR quantitative en temps réel (Taqman), suggère que la microglie aurait un rôle secondaire et plutôt neuroprotecteur dans ce modèle. Enfin, les résultats préliminaires, de greffes bilatérales dans ce modèle n'ont pas entraîné d'amélioration du score moteur, malgré la présence de greffons fonctionnels

  • Titre traduit

    Development of a bilateral rat model of Parkinson's disease displaying L-DOPA-induced-dyskinesias with an aim of optimizing the failing dopaminergic transmission : behavioural, histological and molecular characterization


  • Résumé

    The objective of this work was to develop a rat model of Parkinson's disease closely resembling the human disease, in order to optimize the dopaminergic transmission. A bilateral model was developed, and presenting most of characteristics of the human disease. Its histological and behavioural analyses showed that the L-DOPA-induced-dyskinesias appeared only after a threshold of dopaminergic-cell loss; the stepping-test scores constitute a "motor index" predictive of the degree of dopaminergic-cell loss and also predictive of the occurrence of L-DOPA-induced-dyskinesias. The kinetic molecular analysis of the trophic and microglial background of this model showed that microglia would act rather in a late way in response to a significant neuronal death. Its role would be secondary and rather neuroprotector in this model. Finally, the preliminary results, of bilateral graft in this model did not improve the motor score despite functional grafts within the striatum and the substantia nigra.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209-[6] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 174-208 f. [379 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 NANT 32-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7080
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.