Saint-Real, romancier de l'histoire : une cohérence esthétique et morale

par César de Saint-Réal

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Garapon.

Soutenue en 2005

à Nantes .

  • Titre traduit

    Saint Real, history novelist : an aesthetic and moral coherence


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Saint-Réal (1643-1692) a inauguré le genre de la nouvelle historique grâce à une conception de l'Histoire qui place en son centre les passions des hommes. Son oeuvre est bâtie sur un essai, De l'Usage de l'Histoire (1665) et trois nouvelles, Dom Carlos (1672), La Conjuration des Espagnols contre Venise (1674) et La Conjuration des Gracques (1695), ouvrage posthume, dont l'attribution à Saint-Réal est discutée, mais que nous entendons démontrer. Saint-Réal associe le roman et une certaine vision morale de l'histoire. Les amours de Dom Carlos et d'Elisabeth sont ainsi condamnées, dans l'espace étouffant de la Cour d'Espagne. Sous la tyrannie du regard d'autrui, l'infant doit choisir entre héroïsme et amour. Machiavélisme, augustinisme et stoïcisme tissent la trame politique et morale de Dom Carlos. Les deux Conjurations, enfin, placées sous l'égide du modèle sallustéen, révèlent chez Saint-Réal une fascination pour le " grand homme " et un pessimisme à l'égard de l'action politique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (867 f..)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 740-765

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 NANT 3043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.