Les enseignants-chercheurs de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université de Nantes : récits de vie professionnelle et dynamique de la science

par Emmanuelle Houzé-Robert

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Ali el- Kenz.

Soutenue en 2005

à Nantes .


  • Résumé

    La thèse porte un éclairage sur la dynamique de la science à l'université, en se plaçant du point de vue des acteurs de la production de connaissances : les enseignants-chercheurs. Elle analyse la manière dont les universitaires parlent de leurs pratiques scientifiques et de leur environnement professionnel, dans la durée, en replaçant les pratiques dans un contexte local. Une cinquantaine de récits de vie professionnelle ont été collectés auprès d'enseignants de la faculté des sciences et techniques de l'Université de Nantes. Le cas de cette institution constitue un cas original de faculté récente (elle s'ouvre en 1962), née dans une ville sans université. Se fait jour un processus de complexification du métier d'universitaire depuis trente ans, dû au changement quantitatif et qualitatif des étudiants et à la diversification des pratiques de recherche, qui rend plus tensionnel encore le principe d'articulation entre enseignement et recherche, moteur de la science à l'université.

  • Titre traduit

    The scholars of the faculty of science and technology of the University of Nantes : description of professional life and its link to the scientific processes and results


  • Résumé

    The subject of this essay is to look into the dynamics of the science faculty of Nantes University from the point of view of the exact ones who are involved in the researching and lecturing process : the scholars. The way they describe their scientific practices and their professional environment is analysed over time, taking into consideration local circumstances. About fifty professional histories have been collected from scholars of the faculty of Science and Technology of Nantes. This faculty represents a unique case of a recent faculty in a town without a previous University. This thesis brings to light the increasing complexity of the work in the last thirty years. This is particularly caused by a change of the students' demographic backgrounds and their increasing numbers. It is also caused by a diversification of the researching techniques and practices, which creates tensions between the activities of the profession, which are crucial to the dynamics of the Science department.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (526 f..)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 502-517

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.