Une sociologie des ré-affiliations : les effets sociaux du RMI à La Réunion

par Nicolas Roinsard

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Messu.

Soutenue en 2005

à Nantes .


  • Résumé

    Pensé par et pour la France métropolitaine en réponse à la croissance du chômage dans les années 1980, le Revenu Minimum d'Insertion a produit des effets relativement singuliers dans une ancienne société de plantation comme La Réunion où, de tout temps, pauvreté et dépendance ont été intégrées comme mode d'existence par les populations défavorisées. En apportant un véritable souffle à la protection sociale locale, le RMI a provoqué une profonde mutation du rapport à l'emploi pour ces populations qui, bien souvent, n'avaient alors le choix qu'entre le sous-emploi faiblement rémunéré et le chômage non indemnisé. Le concept de " ré-affiliations créoles " traduit ainsi le nouveau processus d'intégration qui est à l'œuvre dans cette société de transferts. Ce processus fait suite à une certaine forme de désaffiliation vécue par les nombreux travailleurs à la fois délaissés par l'économie rurale qui se modernise, et exclus de la condition salariale dont seule une frange de la population sera alors bénéficiaire.

  • Titre traduit

    A sociology of re-affiliations : social impact of the minimum income system (RMI) in Reunion


  • Résumé

    Conceived by and for mainland France, in answer to rising unemployment in the 1980's, the minimum income (RMI : Revenu Minimum d'Insertion) produced rather peculiar results in the former plantation society of La Reunion, where poverty and dependency always have been an integral part of lower class life. Although it brought a new lease of life to the local system of social protection, the RMI generated a profound mutation of the vision these populations had of employment, given that until then, they mainly had to choose between low wages and uncompensated unemployment. The concept of " Creole re-affiliations " translates into a new integration process, which comes about in the transfer society. This process is a response to a notion of de-affiliation perceived by a large number of workers who felt, both, neglected by a modernising rural economy, and excluded from paid employment as we know it, which only a small section of the population benefited from.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La Réunion face au chômage de masse : sociologie d'une société intégrée


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 325-340

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de sociologie Frédéric Mollé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Thèse V 10795 ROI

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF-2315
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La Réunion face au chômage de masse : sociologie d'une société intégrée
  • Dans la collection : ˜Le œsens social , 1269-8644
  • Détails : 1 vol. (313 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-0379-3
  • Annexes : Bibliographie p. 291-299. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.