Interactions entre le système nerveux entérique et la barrière épithéliale intestinale : modulation de la production neuronale de chimiokines au cours de la réponse inflammatoire intestinale

par Emmanuelle Tixier

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie cellulaire

Sous la direction de Jean-Paul Galmiche et de Michel Neunlist.


  • Résumé

    Le système nerveux entérique (SNE) régule les fonctions du tube digestif en physiologie et en physiopathologie. Néanmoins, son rôle dans le contrôle de la réponse inflammatoire est inconnu. Ce travail de thèse visait à montrer, lors de l'inflammation, l'existence d'interactions entre la barrière épithéliale intestinale (BEI) et le SNE humain, régulant l'expression neuronale de chimiokines, et de caractériser les propriétés chimiotactiques des neurones. Cette e��tude a montré que des interactions BEI/SNE régulent l'expression neuronale d'IL-8 lors de l'inflammation, via l'IL-1 et l'activation de voies MAP kinases. De plus, les neurones induisent le chimiotactisme de cellules immunitaires, en partie via la sécrétion d'IL-8. Ces travaux suggèrent la participation du SNE dans la régulation de l'inflammation intestinale. Les propriétés chimiotactiques des neurones pourraient induire la formation d'infiltrats inflammatoires dans le SNE, initiant et/ou perpétuant des troubles fonctionnels intestinaux.

  • Titre traduit

    Interactions between the enteric nervous system and the intestinal epithelial barrier : modulation of neuronal chemokines production during intestinal inflammation


  • Résumé

    The enteric nervous system (ENS) regulates digestive functions both in physiological and physiopathological conditions. However, its role in the control of the inflammatory response remains unknown. The aims of the study were to provide evidences for the existence of interactions between the intestinal epithelial barrier (IEB) and the ENS, regulating neuronal chemokines expression during mucosal inflammatory challenge, and to characterise the neuronal chemotactic properties. This study showed that IEB/ENS interactions increase neuronal IL-8 expression, via an IL-1-dependent pathway and activation of MAP kinases pathways. In addition, neurones induce the chemotaxis of immune cells in part via IL-8 secretion. Thus, our data suggest that the ENS could play a major role in the regulation of intestinal inflammation. Furthermore neuronal chemotactic properties could be involved in the development of an inflammatory infiltrate within the ENS, initiating and/or perpetuating intestinal functional disorders.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 147-170 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 NANT 21-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.