Caractérisation de réponses lymphocytaires T CD4+ dirigées contre le virus d'Epstein-Barr

par Elise Landais

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Elisabeth Houssaint - Chalmeau.

Soutenue en 2005

à Nantes , dans le cadre de École doctorale chimie biologie (Nantes) , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le virus d'Epstein-Barr est un virus persistant, contrôlé mais jamais éliminé par le système immunitaire, qui infecte la majorité de la population. Les lymphocytes T CD4+, peu nombreux in vivo mais néanmoins essentiels dans l'immunité anti-virale, sont globalement peu caractérisés. Nos travaux ont permis de caractériser une réponse T CD4+ cytotoxique dirigée contre la protéine lytique BHRF1, impliquée dans le contrôle des cellules infectées de façon latente par l'EBV. Cette protéine lytique est en effet cross-présentée par les cellules latentes des BLCL n'exprimant pas cet antigène, permettant ainsi leur reconnaissance par les lymphocytes T CD4+ spécifiques de BHRF1. Nous avons également mis en évidence l'existence de fortes réponses alloréactives au sein du répertoire T CD4+ anti-EBV, potentiellement dangereuses lors du traitement des lymphoproliférations liées à l'EBV chez les transplantés, par transfert adoptif de lymphocytes T anti-EBV.


  • Résumé

    Epstein-Barr virus is a persistent virus, controlled but never eliminated by the immune system, which infects 90% of the population worldwide. CD4 T cell responses are essential in anti-viral immunity but found at low frequency in vivo, thus explaining their poor characterisation. We have characterised a cytotoxic CD4 T cell response directed against the lytic protein BHRF1, important in the control of EBV latently infected B cells. In fact, this lytic protein is cross-presented by latently infected B cells, which do not express this antigen, thus leading to their recognition by BHRF1-specific CD4 T lymphocytes. We also show the existence, in the EBV-specific CD4 T cell repertoire, of alloreactive cells potentially dangerous for engrafted people whose B-EBV lymphoproliferations are treated with adoptive transfer of EBV-specific T cell lines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 158-188

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.