Identification de nouvelles peptidases de Bacillus halodurans : Clonage, expression et caractérisation d'une métalloendopeptidase originale de la famille des pitrilysines

par Soumaïla Dabonné

Thèse de doctorat en Biochimie. Microbiologie. Biologie moléculaire

Sous la direction de Bernard Colas et de Jean-Pierre Sine.


  • Résumé

    La souche bactérienne H4 isolée du lac Bogoria (Kenya) est homologue de B. Halodurans C-125 dont le génome est connu. La souche H4 produit d’une part des activités peptidasiques extracellulaires responsables de l’hydrolyse des substrats Ile-pNA, Met-pNA et Val-pNA, portées par un site catalytique unique. D’autre part, un gène de 1242 paires de bases présent dans le génome de B. Halodurans C-125 codant pour une peptidase intracellulaire a été cloné. L’enzyme (ppBH4), surexprimée dans E. Coli et purifiée, possède le motif HxxEH caractéristique des inverzincines. Elle partage de nombreuses propriétés biochimiques et moléculaires avec les métallopeptidases de la famille M16 (pitrilysines) du clan ME. L’activité de ppBH4 est limitée à l’hydrolyse des peptides. La dynorphine A (fragment 1-13) et la chaîne B de l’insuline sont les meilleurs substrats testés. PpBH4 est active sous forme monomérique de 46,5 kDa ce qui la distingue des autres enzymes de la famille des pitrilysines dont les masses moléculaires sont beaucoup plus élevées (100-140 kDa).


  • Résumé

    The bacterial strain H4 isolated from alkaline sediments of Lake Bogoria (Kenya) was identified as B. Halodurans C-125, the genome of which is known. A single catalytic site was identified for the extracellular peptidase activities of the strain H4 towards the substrates Ile-pNA, Met-pNA and Val-pNA. On the other hand, a 1242 bp DNA fragment coding for an intracellular peptidase was cloned and sequenced. The enzyme (ppBH4) overexpressed in E. Coli and purified presents an inverted motif HxxEH which defines the inverzincin family. It shares several biochemical and molecular properties with the family M16 (pitrilysins) of metallopeptidases clan ME. The ppBH4 activity is limited to the hydrolysis of peptides. Dynorphin A (fragment 1-13) and insulin B-chain were the best substrates tested. PpBH4 is an active monomer of 46. 5 kDa. This feature distinguishes ppBH4 from all other enzymes of the pitrilysin family so far described whose molecular masses range from 100 to 140 kDa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-128

Où se trouve cette thèse ?