Étude des androgènes et oestrogènes stéroïdiens naturels dans l'espèce bovine : contribution méthodologique et inventaire métabolique

par Véronique Meunier-Solere

Thèse de doctorat en Chimie. Physiocochimie des bioproduits

Sous la direction de François André et de Bruno Le Bizec.

Soutenue en 2005

à Nantes , dans le cadre de École doctorale chimie biologie (Nantes) .


  • Résumé

    L'usage de la 17β-testostérone et du 17β-oestradiol en tant que promoteurs de croissance en élevage est illégal en Europe. Des biomarqueurs signant leur administration ont été identifiés : ils reposent sur une modification du profil métabolique en androgènes et estrogènes stéroïdiens dans le foie, le rein et la graisse périrénale de bovins. Une méthode basée sur la GC-HRMS a été développée : elle permet l’identification et la quantification des divers métabolites de phases I et II d’androgènes et oestrogènes à l’état d����ultra-traces (ordre du ng. Kg-1) dans ces tissus. Elle propose un protocole de triméthylsilylation évitant les attaques nucléophiles des 3-céto-. 4-stéroïdes. L’administration de 17ß-testostérone et du 17ß-oestradiol entraîne une augmentation des concentrations tissulaires en androgènes et oestrogènes stéroïdiens. L’utilisation de ce protocole analytique et des résultats obtenus pourrait servir à une réévaluation de l’exposition de l’Homme aux résidus d’hormones stéroïdiennes.


  • Résumé

    The use of growth promoters in food producing animals is illegal within the European Union. Biomarkers of 17ß-estradiol and 17ß-testosterone administration have been identified and their concentrations monitored in various edible tissues collected in treated bovine (liver, kidney and kidney fat). An analytical method based on GC-HRMS measurement was developed for identification and quantification at ultra-trace level (ng. Kg-1) of their phase I and II metabolites. A specific derivatisation reaction involving an innovative silylation reaction was developed with main objective to avoid nucleophilic attack of 3-keto-. 4-steroids. Parenteral administration of 17ß-estradiol and 17ß-testosterone was found to increase the tissular concentration of androgens and estrogens. The use of the developed analytical method and the generated data would obviously help an efficient reassessment of human exposure to hormone residues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 p.)
  • Notes : publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-310

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.