Etude de faisabilité du radiomarquage et du préciblage de liposomes pour la radioimmunothérapie

par Marie Mougin-Degraef

Thèse de doctorat en Pharmacie. Radiopharmacie

Sous la direction de Alain Faivre-Chauvet.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d’évaluer l’efficacité de liposomes radiomarqués dans l’immunociblage des tumeurs. L’efficacité de la radioimmunothérapie est en partie limitée par la faible activité que peuvent délivrer les anticorps aux cellules tumorales. Pour résoudre ce problème, nous avons essayé d'encapsuler de la radioactivité dans des liposomes préformés puis de les cibler vers des tumeurs à l’aide d’anticorps bispécifiques capables de reconnaître à la fois un antigène tumoral et un haptène couplé à la paroi des liposomes. Deux approches ont été testées: le marquage en surface avec de l'indium-111 après couplage à un agent chélatant (DTPA) et le marquage de la phase interne des liposomes à l'aide de composés radio-iodés. Le radiomarquage de la phase aqueuse des liposomes par l’intermédiaire d’esters activés marqués à l’iode confirme que l’on peut obtenir des activités spécifiques nettement supérieures à celles décrites dans la littérature. L'originalité de ce travail est le couplage de ces esters à des fonctions amines pré-encapsulées, limitant ainsi la fuite de la radioactivité hors des liposomes. Une étude réalisée chez l'animal a permis d'optimiser la formulation des liposomes, de confirmer la stabilité des radiomarquages et de démontrer la faisabilité d'un ciblage tumoral spécifique chez la souris. Les résultats sont prometteurs et l’optimisation du préciblage in vivo des liposomes radiomarqués devrait permettre leur utilisation thérapeutique.

  • Titre traduit

    Radiolabeled liposomes for pretargeted radioimmunotherapy


  • Résumé

    The aim of this thesis consists in evaluating efficiency of radiolabeled liposomes for tumors pretargeting. Efficacy of radioimmunotherapy is often limited by the low radioactive doses delivered by the antibody to the tumor cells. One way to solve the problem is the targeting of encapsulated radionuclides. To validate this possibility we have developed methods to radiolabel preformed liposomes properties prior to target them to tumor cells by using bispecific antibodies (anti-antigen and anti-hapten associated to the liposome membrane. Liposomes were then labeled in surface using 111In-DTPA complexe, and internally by active loading of radio-iodinated compounds. The originality of the method consists in encapsulating activated esters that may be readily halogenated, and cross the liposome membrane prior to react with arginine inside the liposomes, increasing the stability of the radiolabeling. Animal studies have been initiated to demonstrate the in vivo stability of the radiolabeling and the capacity of these liposomes to specifically deliver therapeutic doses of radioactivity to tumor cells. Optimization of the pretargeting with this radiolabeled liposomes should permit therapeutic use.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 223-241 f. [226 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 NANT 05-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7302
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.