La transmission des savoir-faire de production : contenu, processus et conditions organisationnelles : les apports d'une étude empirique menée au sein des cristalleries lorraines

par Delphine Wannenmacher

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Géraldine Schmidt.

Soutenue en 2005

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L'objectif de notre recherche est de mettre en évidence le contenu, les processus et les conditions organisationnelles de la transmission des savoir-faire de production. Notre problématique a émergé à partir de la confrontation des résultats issus respectivement d'une étude documentaire et d'une étude empirique exploratoire (toutes les deux effectuées dans le cadre d'un contrat de recherche à l'initiative du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, portant sur l'industrie du verre et du cristal à la main en Lorraine). Les méthodes qualitatives (entretiens et observations menées au sein de cristalleries lorraines, monographie de l'entreprise Cristalorr, analyse de contenu thématique) ont été privilégiées dans un cadre épistémo-méthodologique relevant de la " grounded theory " et du paradigme interprétativiste. Les nombreuses itérations entre terrain et théorie ont permis d'aboutir aux principaux résultats suivants. D'une part, la définition des savoir-faire de production semble dépendre fortement du contexte en général, et des conditions de production en particulier (développement d'habiletés cognitives plutôt que d'automatismes dans le contexte actuel : activité faible, niveau de qualité exigée élevé, petites séries). D'autre part, la modélisation du transfert de ces habiletés met notamment l'accent sur les processus d'observation, d'imitation, et de pratique (répétition du geste). Enfin, trois conditions organisationnelles doivent être réunies pour prétendre à une pérennisation en interne des savoir-faire de production à long terme : des politiques de GRH contingentes (qui prennent en compte certains facteurs de l'environnement mais aussi et surtout la spécificité des ressources humaines), des politiques de GRH cohérentes (entre elles et avec le transfert des savoir-faire) et le maintien d'un compromis entre les différents " mondes " de l'entreprise autour de la sauvegarde des savoir-faire traditionnels (ce compromis étant analysé à partir de la perspective des Economies de la Grandeur).

  • Titre traduit

    The transmission of production know-how : content, processes and organizational conditions : contributions of an empirical study performed within Lorraine crystal manufactures


  • Résumé

    The aim of our research is to highlight the content, the processes and the organizational conditions of the production know-how transmission. Our problematic emerged from the confrontation of the results which respectively stem from a documentary study and from an exploratory empirical study (both achieved within the framework of a research contract on the initiative of the General Council of Meurthe-et-Moselle, focused on the handmade glass and crystal industry in Lorraine). The qualitative methods (interviews and observations performed within Lorraine crystal manufactures, monograph of the Cristalorr company, thematic content analysis) were favoured in an epistemo-methodological framework concerning the "grounded theory" and the interpretativist paradigm. The many iterations between ground and theory made possible to lead to the following principal results. On the one hand, the definition know-how seems to strongly depend on the context in general, and on the production conditions in particular (cognitive skills development rather than automatisms in the current context : weak activity, high quality level required, small series). In addition, the modelling of the transfer of these skills stresses especially the processes of observation, imitation, and practice (gesture repetition). Lastly, three organizational conditions must be to aim at an internal perpetuation of production know-how in a long-term view : HRM contingent policies (which take into account certain environment factors but also and mostly the human resources specificity), HRM coherent policies (between them and with the know-how transfer) and the maintain of a compromise between the various "worlds" of the company around the safeguarging of traditional know-how (this compromise being analysed according to the "Économies de la Grandeur" perspective).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 353 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr p. 297-327

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire de Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH1/2005WAN2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.