La narration dans la conversation : une approche conversationniste

par Hilary Inwood Deneufchâtel

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Denis Apothéloz.

Soutenue en 2005

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'étude de la narration dans la conversation. Elle démontre d'abord qu'il est intéressant d'étudier les éléments narratifs au sein de la conversation à laquelle ils appartiennent. En effet, la construction de la narration doit être négociée entre les participants à la conversation, les interventions des narrataires étant aussi importantes que celles du narrateur. Une telle approche, étudiant un corpus de données, relève de l'analyse conversationnelle. Ensuite, cette recherche porte sur les différentes phases de la narration : le pré-début de narration, le point culminant (s'il existe) et la terminaison. Le pré-début de narration s'avère être l'élément fondamental qui signale un début de narration potentielle. Selon le pré-début de narration, les narrataires savent de quel genre de narration il s'agit, et s'ils doivent, ou non, s'orienter vers un point culminant. La terminaison permet aux participants de résoudre d'éventuels problèmes de compréhension.

  • Titre traduit

    Conversational narrative and Conversational Analysis


  • Résumé

    This thesis takes a Conversational Analysis-type approach to examine the way that narratives are constructed in conversation. The study takes into account the negociation of turn-taking and story content between speakers, the contributions of the story-listeners being as important as those of the narrator. Three phases of story-telling are studied in detail : the pre-beginning (pré-début de narration), the climax (point culminant) and the story ending (terminaison). The pre-beginning was found to be an important element in narrative construction, as it lets the listeners know what kind of story is coming up. Three kinds of story were identified in the corpus studied : explicative and illustrative stories, and stories told simply for the telling. According to the pre-beginning, the listeners are oriented, or not, towards a climax in the story. The story ending provides a final opportunity to resolve any problems that may be revealed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(353 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 318-330

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 005/20
  • Bibliothèque : CRAPEL. Centre de recherches et d'applications pédagogiques en langues. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.