Le rôle du sexe dans les intérêts et choix scolaires pour les branches scientifiques et techniques

par Sylvie Kerger

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de André Flieller.

Soutenue en 2005

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette étude essaye d'une part de trouver les facteurs qui influencent les choix des orientations scolaires qui mènent à une minorité de femmes dans les professions scientifiques et techniques et d'autre part de rapprocher les filles des sciences. A la recherche des variables qui font que les sciences sont moins attractives pour les femmes que pour les hommes, les facteurs suivants ont été analysés : les intérêts précoces (opérationnalisés par les jeux de la petite enfance), les traits de la personnalité, le concept de soi scolaire et des variables cognitives, auprès d'un e��chantillon qui se compose d'élèves du lycée secondaire avec une moyenne d'âge de 14 ans (n=849). Pour réaliser l'autre objectif, à savoir de trouver une solution pour remédier aux différences, nous avons suivi la piste qui s'est avérée la plus prometteuse. Nous présentons les branches scientifiques et techniques dans un contexte féminin qui intéresse davantage les filles et dans un contexte masculin qui intéresse davantage les garçons. Les modèles structuraux ont montré que le sexe et les jeux de la petite enfance jouent le plus grand rôle dans la prédiction des intérêts pour les branches scientifiques et techniques. Les garçons et les sujets qui se sont occupés davantage avec les jeux masculins pendant leur petite enfance s'intéressent plus aux branches scientifiques et techniques que les filles et les sujets qui se sont occupés davantage avec les jeux féminins. Il est intéressant de noter que les variables cognitives n'influencent pas les intérêts pour les branches scientifiques et techniques. Il faut donc prendre en compte davantage des intérêts individuels en adaptant les branches aux intérêts des filles et des garçons dans les livres scolaires afin d'atteindre une augmentation des intérêts pour ces branches scientifiques et techniques.

  • Titre traduit

    ˜The œrole of sex regarding interest and school orientations of technical and scientific branches


  • Résumé

    This study tries, on the one hand, to find the factors which influence the choice of school orientations which lead to women's minority in scientific and technical professions and, on the other hand, to rapproche girls to the sciences. In the research of the variables which contribute to the sciences being less attractive to women than to men, the following factors have been analyzed : the pre-academic interests (operationalized by the early childhood games), the personality traits, the academic concept of self and cognitive variables, on the basis of a sample constituted by students of the secondary school, with an age average of 14 years (n=849). To achieve the other goal, namely to find a solution to counteract the differences, we followed the most promising way. We present the scientific and technical subjects in a feminine context which interests the girls more, and in a masculine context which interests the boys more. The structural models have shown that the biological sex and the games of the early childhood play the greatest role in the prediction of interests in scientific and technical branches. The boys and subjects who spent more time with masculine games in their early childhood are more interested in scientific and technical subjects than the girls and those subjects who spent more time with feminine games. It is interesting to note that the cognitive variables do not influence the interests for scientific and technical subjects. The individual interests must therefore be taken into account when adapting the subjects to the girls' and boys' interests in the text books in order to achieve an increase of interest for these scientific and technical subjects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (511 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 433-446

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 005/18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.