Approche biométrique pour l'identification automatique des produits bois

par Cecilia Fuentealba

Thèse de doctorat en Sciences du bois

Sous la direction de Patrick Charpentier.


  • Résumé

    Au travers de problèmes récurrents des filières agroalimentaires et pharmaceutique, le concept de traçabilité est entré dans la vie courante. Les autres secteurs industriels, s'ils sont soumis à des contraintes de sécurité moindres, sont cependant concernés par le déploiement des technologies liées à ce concept. Ils cherchent par ce biais à faire face à l'exigence croissante des clients en terme de qualité, délais et personnalisation des produits dans un marché de plus en plus concurrentiel. Le contexte particulier de ce travail est lié aux industries du bois pour lesquelles l'éco-certification et l'amélioration des processus sont deux facteurs de motivation de mise en œuvre de la traçabilité. En effet, les caractéristiques des produits et processus de ces industries rendent complexes la synchronisation entre le flux de produits et le flux d'information, et par conséquent la capitalisation et l'accès aux informations pour tous les acteurs de la chaîne de transformation. Les problématiques soulevées sont donc : (1) Le manque de moyens d'identification automatique pour le suivi individuel des produits, les systèmes classiques codes-barres ou étiquettes électroniques montrant en effet leurs limites sur certaines parties du cycle de vie. (2) Le manque de système d'information capable, en ligne, d'offrir les informations nécessaires à la prise de décision, et capable, a posteriori, d'assurer les fonctionnalités liées à la traçabilité. Le travail de thèse aborde ces deux problématiques complémentaires. Dans un premier temps la mise en œuvre d'un capteur de Contrôle Non Destructif est proposée pour établir une identification biométrique des produits. Basé sur la technologie micro-ondes, le capteur permet l'acquisition de signaux représentatifs de la structure interne des bois. Ces signaux sont traités, puis servent d'entrée à un algorithme de reconnaissance de formes. Pour répondre à la seconde problématique, la proposition d'un modèle du système d'information est présentée. Centré sur le produit, ce modèle prend en compte toutes les transformations possibles qu'il est susceptible de subir. De plus, la modélisation met clairement en avant les différents systèmes d'identification qui pourront être utilisés tout au long de la vie du produit.

  • Titre traduit

    Biometric approach for the automatic identification in wood products


  • Résumé

    The concept of traceability has been introduced to our everyday life due to recurrent problems in the agricultural and pharmaceutical industries. However, other industrial areas subject to minimum safety restrictions are also involved in the technologies related to this concept. Thus, they are trying to meet the growing demand of clients in terms of quality, delays and personalization of products in an ever-competitive market through traceability. The environment of this work is related to wood industries for which the ecocertification and the improvement of the production process performances are two motivating factors for the start up of traceability. In fact the characteristics of products and industry processes make difficult the synchronization of product flow with information flow and, consequently, the access to information for all actors of the transformation chain. The problem can be summarized in two points : (1) The lack of means of automatic identification, for an individual follow up of products. Commonly used systems like bar codes and electronic labeling show limitations in certain parts of the life cycle. (2) The lack of an information system able to offer in-line information necessary for decision making and able to ensure afterwards the usefulness associated to traceability. Then this work deals with these two complementary problems. First, the start up of a non-destructive control sensor is proposed for setting a biometrical identification of products. The sensor, based on microwave technology, allows the acquisition of representative signals of the inner structure of wood. These signals are treated and then delivered to an algorithm of pattern recognition. A proposition for an information system model is shown for answering the second problem. Such model focused on the product takes into consideration all transformations that may be performed during the fabrication process. Moreover, the modelling makes evident the different automatic identification systems that are possible to use through all the life cycle of the product.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-148 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-148

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2005 133

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005NAN10133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.