Contribution à l'étude de la mémoire de travail visuo-spatiale : effets du vieillissement cognitif et de différentes variables expérimentales sur les performances mnésiques de relocalisation spatiale de formes visuelles

par Sophie Simon

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Guy Labiale.

Soutenue en 2005

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d'étudier le fonctionnement et la structure de la mémoire visuo-spatiale. Plus précisément, nos recherches analysent les différents processus cognitifs impliqués dans la réalisation d'une tâche de mémoire des localisations de formes visuelles. Nous avons effectué 7 expériences auprès de sujets normaux (jeunes te âgés) avec lesquelles nous avons testé l'influence de plusieurs facteurs expérimentaux, tels que le nombre et les types d'items, la durée d'encodage et le délai de maintien, le contexte spatial, le mode de représentation séquentielle et simultanée et l'exécution de tâches interférentes. . . Sur les performances mnésiques de relocalisation; Nous nous sommes appuyés sur le modèle de Postma, Kessels et Van Asselen (2004) qui considère que la tâche de relocalisation d'items identiques ferait intervenir principalement les processus mnésiques spatiaux tandis que la tâche de relocalisation d'items différents (objets) solliciterait à la fois les processus mnésiques spatiaux, les processus mnésiques visuels et un processus d'intégration combinant l'information spatiale à l'information visuelle ("spatial + identité visuelle"). Les résultats confirment l'hypothèse de Postma et al. (2004) et montrent une influence essentielle du nombre et du type d'items, ainsi que de l'âge des participants sur les performances mnésiques de relocalisation. Ces recherches soulignent la nécessité d'une approche multifactorielle de l'étude de la mémoire visuo-spatiale afin de pouvoir questionner et améliorer les modèles théoriques proposés.

  • Titre traduit

    Contribution of visuo-spatial working memory study : effect of cognitive aging and various experimentales variables on the mnesic performances of spatial re-localization of visual shapes


  • Résumé

    The objective of this thesis is to study the functioning and the sturcture of the visuo-spatial working memory. More precisely, we have analysed various processes implied in the object location memory task. We have conducted 7 experiments with normal subjects (young Ss and old Ss) while testing the influence of the following factors : number and type of items, encoding duration and maintenance delay, spatial context, sequential and simulteneous presentation, interference tasks. . . On the re-localisation memory performances. The Postma, Kessels and Van Asselen model (2004) considers that the re-localization of identical items would implicate mainly spatial memory process, whereas the localization of various items would, at the same time, implicate the spatial memory process, the visual memory process and integration process, that would bind spatial information with visual information ("spatial + visual identity"). Our results confirm the Postma et al. (2004) hypotesis and show a mainly influence of the member and the type of items and of the age of the participants on the re-localization performances. These researches underline the necessity of the multi-factors approach in the study of the visuo-spatial working memory in order to question and improve the theoretical models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 329-366

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005.MON-67
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.