Le développement territorial périurbain : projets et modélisations paysagères : Les cas de Montpellier et de Barcelone

par Sandrine Alinat

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Paul Cheylan.

Soutenue en 2005

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le paysage, révélateur de l’impact visuel de l’action sur l’environnement, est un support d’analyse privilégié pour les aménageurs. Le contexte actuel de développement territorial local fait apparaître un intérêt certain des acteurs d’outils de représentation spatiale. Dans cette démarche participative, les modélisations paysagères sont susceptibles de faciliter la constitution de scénarii et de protocoles d’accord autour du projet. Néanmoins, leur opérationnalité reste faible dans la conduite de projets. Notre recherche s’appuie sur l’étude de plusieurs projets territoriaux en périurbain. Ainsi, notre intérêt s’est porté sur différents types de modélisations graphiques, la simulation de paysages réalistes entités végétales 3D et SIG. Ces modélisations vont servir à construire des scénarii stratégiques et appropriés illustrant, dans la conduite du projet, les relations qu’entretiennent les acteurs avec les différentes fonctions du paysage. Notre objectif est d’expliciter la démarche modélisatrice du paysage dans un contexte de recherche/action et d’en apprécier la pertinence pour la prise de décision. Les méthodes et la configuration des outils de représentations ont été optimisées afin de produire la connaissance nécessaire et l’illustration des structures paysagères héritées des dynamiques spatiales qui s’y associent.

  • Titre traduit

    Territorial development in suburban areas: land-use planning and landscape modelling : Montpellier and Barcelona as case studies


  • Résumé

    Landscape, as a visualisation of the impact of human actions on the environment, is used for study in territorial planning. Today, people involved in local territorial development have a particular interest in spatial representation and land planning models. In the context of participatory approaches, spatial models can foster the emergence of agreements among leaders and other stakeholders. However, these modelling tools are not yet well-adapted to land-use development. This research focuses on examples of local land development projects in periurban areas. The use of graphic models, landscape 3D simulations with virtual realistic trees and vegetation, associated with GIS. These models should be used by stakeholders to create the territorial project through a process in thinking in logical territorial and landscape process. The aim of this study is to explain and to evaluate landscape modelling approaches within an action-research context. Methods and modelling tools were used according to scientist knowledge and to illustrate territorial dynamics associated with the landscape.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 337-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005.MON-64

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2390
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.