Entre texte et scénographie : théâtralité de la toile à la Renaissance

par Nathalie Rivère de Carles

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Yves Peyré.

Soutenue en 2005

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    " Lets place our selues within the Curtaines, / for good faith the Stage is so very little we shall wrong / the generall eye els very much ". Comme le souligne cette didascalie d'une pièce de John Marston, la métaphore théâtrale à la Renaissance ne semble pas s'envisager sans la tenture comme repère matériel. Pourtant, la question de son existence se pose encore de nos jours en dépit de preuves textuelles aussi évidentes que la mort de Polonius derrière une tapisserie dans Hamlet. Etudier la tenture, c'est observer un élément concret nous permettant d'interroger la mise en espace du texte dramatique à la Renaissance. L'analyse des pièces de Shakespeare et de ses contemporains mettra en évidence l'existence d'une conscience scénographique renaissante. La tenture permet de décoder la scène et les pratiques dramaturgiques des XVIème et XVIIème siècles. Elle est un vecteur de sens entre le dramaturge, les acteurs et les spectateurs tant dans une perspective textuelle que scénique

  • Titre traduit

    Curtains on the renaissance stage : scenographical interpretations of the dramatic text


  • Résumé

    “Let's place our selues within the Curtaines, / for good faith the Stage is so very little we shall wrong / the generall eye els very much”. John Marston's stage directions for his play What you Will stresses that the Renaissance playing space is hardly thought about without curtains as material landmarks. Yet, this prop is constantly denied its existence and its impact on the Shakespearean stage. . . Despite textual evidence as the murder of Polonius behind the arras in Hamlet, there are still doubts about the role of curtains in Renaissance scenography. The purpose of this study is not only to reassert the existence of curtains thanks to archaeological data but to assess the impact of the material culture on the writing and the performance of dramatic texts. Since the Middle Ages, acting troupes have used a varied amount of cloths, tapestries and veils on stage. Those props are keys to the scenographical consciousness of the 16th and 17th centuries playwrights and actors. We will consider the flexibility and the complexity of the theatrical space and practices through an object belonging to both the domestic and the dramatic worlds

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (550-75 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 518-536. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005.MON-51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.