Épidémiologie des troubles du comportement chez les jeunes au début de l'adolescence

par Carine Therond

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christiane Capron et de Michel Duyme.

Soutenue en 2005

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette étude a été d'étudier (1) les qualités psychométriques du questionnaire Strengths and Difficulties Questionnaire (SDQ) ; 2) la prévalence des troubles du comportement à partir des évaluations multi-informants et 3) le lien entre le statut de ménarche et les troubles dépressifs, évalués par le Children Depression Inventory (CDI, Kovacs, 1985), ainsi que ceux internalisés et externalisés. Pour ces objectifs quatre échantillons d'adolescents ont été constitués : un clinique, un épidémiologique, un autre constitué de l'ensemble des adolescents d'un collège et un dernier de collégiens scolarisés en classe de cinquième. Les qualités psychométriques et épidémiologiques du SDQ ont été étudiées et les résultats trouvés sont satisfaisants et en accord avec les études internationales antérieures (Goodman, 2001). La prévalence des troubles du comportement a été calculée en combinant les données des évaluations par les enseignants et les adolescents. Un taux d'environ 16% a été calculé, ce qui est en accord avec les méta-analyses sur les troubles du comportement. Enfin, un lien entre les troubles du comportement et le statut de ménarche a été mis en évidence : les jeunes filles ayant leurs règles seraient plus à risque pour les troubles dépressifs, internalisés et externalisés. Puis, l'effet conjoint du statut de ménarche et de la structure familiale a été testé. Un effet interactif est trouvé pour le score total au CDI alors que cet effet est additif sur le score total au SDQ adolescent. La combinaison entre le statut de ménarche et la structure familiale n'a pas le même impact selon les troubles mesurés par l'échelle.

  • Titre traduit

    Epidemiological study of the behaviour disorders in the beginning of adolescence


  • Résumé

    The goals of this study were to examine (1) the psychometric qualities of the Strengths and Difficulties Questionnaire (SDQ); (2) the prevalence of the behaviour disorders think to the multi-informants' evaluations and (3) the link between the menarcheal status and the depressive behaviour, evaluated by the Children Depression Inventory (CDI, Kovacs 1985), as well as the internalising and externalising behaviours. For these aims four samples of adolescents were constituted: one clinical, one epidemiological, another composed by all the adolescents of a school and the last composed of second-year schoolchildren. The psychometric as well as the epidemiological properties of the SDQ were studied and the results were satisfying and in agreement with the previous studies (Goodman, 2001). The prevalence of the behaviour disorders were calculated using the data of the teachers and adolescents. A prevalence rate of 16% was obtained, and this rate is in agreement with a meta-analysis on the behaviour disorders. Finally, a link was found between the behaviour disorders and the menarcheal status: the menarche girls scored higher than the others to the CDI and internalising and externalising disorders. Then, we have studied whether the family structure modified the statistical effect of the menarcheal status on score disorders. Depending on the type of disorder being assessed, the family structure and menarcheal status act differently: either additively on the SDQ adolescent questionnaire or interactively on the CDI.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (133-41 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 121-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005.MON-35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.