Représentation et conceptualisation du temps et l'enseignement du FLE en Chine

par Min Ao

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michèle Verdelhan-Bourgade.

Soutenue en 2005

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Que signifie apprendre une langue étrangère ? Est-ce aussi apprendre à être différemment ? En partant de la double conviction que " la langue est une vision du monde " et que " parler, c'est agir et interagir ", l'auteur a tenté de trouver les réponses à partir des études sur le temps, un sujet qui est à la fois familier pour toutes les cultures et en même temps particulier pour chacune. Comment le temps est-il représenté, conceptualisé et utilisé dans les langues et cultures françaises et chinoises ? Les recherches commencent par une étude comparative des pensées traditionnelles, philosophiques et linguistiques, suivies par l'observation et l'analyse des interactions quotidiennes dans des situations réelles, avant d'aborder l'analyse des manuels de FLE en usage en Chine afin de mettre en évidence le traitement de ces problèmes dans la didactique du FLE. Les résultats obtenus et les problèmes qui se révèlent au fur et à mesure des recherches enrichiront les réflexions sur la didactologie des langues étrangères et indiqueront d'autres perspectives.

  • Titre traduit

    The presentation and conceptualization of time and the teaching of French as a foreign language in China


  • Résumé

    What does learning a foreign language mean? Does it also mean, among other things, learning another way of being? Starting from the view that “a language is a view on the world” and that “saying is acting and interacting,” the present thesis proposes to approach the answer through a study of time, of which the notion is at once general and culture-specific. How do the Chinese and the French cultures represent, conceptualize, and use the notion of time ? The thesis starts with a review of the notion of time in the traditions of culture and philosophy, follows this up with a comparison of expressions of time in the two languages, continues through observation and analysis of the problem of time in communication events, and concludes with an analysis of how such problems are presented and dealt with in French textbooks currently used in China. It is hoped that the discoveries made and problems revealed in such a study will help enrich the discourse on the theory of foreign language teaching and learning, which in turn will lead to new solutions and open up new prospects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (436 p., 163 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 413-426

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005.MON-33
  • Bibliothèque : Université Paul-Valéry. Bibliothèque du laboratoire DIPRALANG.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T AO (tome I)
  • Bibliothèque : Université Paul-Valéry. Bibliothèque du laboratoire DIPRALANG.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T AO (tome II)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.