Inventer l'Histoire. L'écriture de la biographie laïque dans l'Espagne de Philippe IV (1621-1665)

par Agnès Delage

Thèse de doctorat en Études romanes

Sous la direction de Marie-Catherine Barbazza.

Soutenue en 2005

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Notre étude met en lumière la rénovation du genre des biographies laïques dans l'Espagne du XVIIe siècle. Voulant désormais inventer l'histoire, les auteurs de Vies d'hommes illustres confèrent au récit de vie une mission nouvelle : découvrir les causes secrètes de l'histoire. L'analyse du rapport inédit qui s'instaure entre histoire et fiction dans le genre biographique, particulièrement en vogue dès le début du règne de Philippe IV, est la question centrale de notre travail. Nous montrons que l'écriture des Vies se réinvente en annexant les territoires de la fiction politique et morale, sans pour autant quitter le domaine de l'historiographie. Cette investigation porte tout d'abord sur la redéfinition générique des biographies, qui permet la rencontre entre le récit factuel et le discours d'idées ; nous examinons ensuite les nouvelles modalités de la représentation des figures de pouvoir et la découverte d'un sujet d'histoire inédit : le for intérieur. Menée du point de vue de l'histoire littéraire, notre étude générique des Vies a pour but d'explorer la poétique de l'histoire personnelle dans l'Espagne du Siècle d'Or.

  • Titre traduit

    Inventing History. Life-writing in the Golden Age Spain (1621-1665)


  • Résumé

    The present study examines the renewal of the genre of secular biography in 17th-century Spain. Wishing from then on to invent history, the authors of Lives of illustrious men gave their narratives a new mission : unveiling the secret causes of history. The main purpose of this study is to analyse the unprecedented relationship that biography - a genre particularly popular from the beginning of Phillip IV's reign on - established between history and fiction. I shall demonstrate that biography-writing reinvents itself by venturing into the territories of political and moral fiction, without, by so doing, departing from the field of historiography. Above all, this investigation addresses the generic redefinition of biographies, which allowed for the merging of factual narration and theoretical discourse. I also examine the new modes of representing figures of power and the discovery of a neglected historical object : the expression of the inner self. Based on a literary point of view, my generic study of the Lives aims at exploring the pœtics of personal history in Golden Age Spain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (483 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 448-479

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005.MON-32
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.