Pratiques de cueillette et écologie de la conservation de plantes médicinales de l’Himalaya Népalais : approches ethnoécologique et écologique

par Suresh Kumar Ghimire

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Yildiz Aumeeruddy-Thomas et de Doyle Mc Key.

Soutenue en 2005

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Un grand nombre de plantes médicinales (PMs) sont menacées en Himalaya à cause de la surexploitation pour le commerce. Il est urgent de développer des connaissances concernant des pratiques durables d’exploitation. Nous avons documenté les connaissances ethnobotaniques et ethnoécologiques ainsi que les pratiques de gestion, associées aux PMs au Dolpo (nord-ouest du Népal) dans des sociétés de culture tibétaine et mixte tibéto-népalaise. Les savoirs locaux et les pratiques de cueillette ont été intégrés dans des dispositifs de recherche écologique pour évaluer l'impact de l'utilisation des ressources sur les PMs aux niveaux des populations et du paysage, afin de renseigner des approches de gestion soutenable. Nous avons trouvé un corpus riche de connaissances locales concernant l'utilisation, l'ethnoécologie et la gestion des PMs. Les savoirs locaux et les modes de gestion sont sensiblement différents au sein des groupes sociaux et entre ces groupes, et cette variation a été reliée à des facteurs socioculturels et économiques. La diversité et l'abondance d'espèces de PM au niveau du paysage ont été reliées à la diversité des pratiques d'utilisation et à l'hétérogénéité des conditions écologiques. Au niveau des populations, l'effet de la cueillette s'est avéré dépendre non seulement de l’intensité et des approches de cueillette mais également des conditions d'habitat et des modèles de croissance des espèces considérées. Fondé sur l’étude de cas de deux espèces vivaces (Nardostachys grandiflora [Valerianaceae] et Neopicrorhiza scrophulariiflora [Scrophulariaceae]), nous concluons qu’il est plus facile de développer des pratiques durables pour certaines espèces que pour d'autres, à cause des différences dans leurs stratégies de croissance et des variations environnementales qui affectent la rapidité de récupération des populations après des pertes d'individus. Notre étude apporte des connaissances nouvelles sur la façon dont les pratiques humaines structurent la dynamique des PMs aux niveaux des populations et du paysage et sur la façon dont l’étude des savoirs et pratiques locaux peut contribuer à formuler des pratiques plus soutenables

  • Titre traduit

    Harvesting practices and conservation ecology of medicinal plants of the Nepal Himalaya : ethnoecological and ecological approaches


  • Résumé

    A large number of medicinal plants (MPs) are threatened in the Himalaya due to over-exploitation for trade. Knowledge of the sustainability of their use is urgently needed. We documented ethnobotanical and ethnoecological knowledge and management practices related to MPs harvesting in Dolpo (northwestern Nepal) in Tibetan and mixed Tibeto-Nepalese societies. Local knowledge and harvesting patterns were incorporated in to the design of ecological studies, the objectives of which were to assess the impact of resource use on MPs at population and landscape levels, and thereby to inform sustainable management practices. We found a rich body of local knowledge relating to the use, ethnoecology and management of MPs. Local knowledge and management practices varied substantially within and between social groups, and were related to socio-cultural and economic factors. MP species diversity and abundance at the landscape-level were related to the diversity of human resource use practices and to heterogeneity in ecological conditions. At the population level, the effect of harvesting was found to depend not only on harvesting intensities and approaches but also on habitat conditions and growth patterns of the concerned species. Based on the cases of two perennial species, Nardostachys grandiflora (Valerianaceae) and Neopicrorhiza scrophulariiflora (Scrophulariaceae), we conclude that the goal of harvesting sustainability appears to be more easily attained for some species than for others, owing to differences in their growth strategies and in relation to environmental variation that affects the rapidity of recovery of populations from the loss of individuals. Our study brings new elements towards understanding how current human management shapes the structure and dynamics of MPs at population and landscape levels, and clarifies how studies of local knowledge and practices may be used to design more sustainable practices

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. . Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2005.MON-227
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.