Le sentiment de réussite professionnelle dans l'expérience du travail en solo : mesure, déterminants et conséquences

par Ketty Bravo-Bouyssy

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Briole.

Soutenue en 2005

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    De nouvelles formes de relations contractuelles voient le jour aux côtés du modèle salarial traditionnel. Notre intérêt se porte sur les individus qui composent ce nouveau système d'emploi avec la volonté de dépasser l'idée que toutes formes d'emplois atypiques entretiennent le travail précaire. Les formes atypiques d'emploi sont nombreuses et nous avons choisi de nous intéresser aux indépendants des services aux entreprises, appelés freelances ou solos, dans les métiers de l'informatique. Ils sont des prestataires de service offrant des prestations intellectuelles aux entreprises, situés dans une "zone grise" à la frontière du salariat et du travail indépendant. Dans cette forme de travail, la réussite professionnelle ne dépend plus des éléments de reconnaissance d'une organisation (revenu, promotion, statut) mais de la satisfaction générale de l'individu par rapport à l'accomplissement des buts professionnels qu'il s'est fixé. Nous avons voulu comprendre pourquoi certains ont le sentiment de réussir et d'autres pas, quels sont les déterminants qui peuvent influencer la perception du succès, et quelles en sont les conséquences en termes de formation des attitudes au travail. En mobilisant le cadre conceptuel de la "carrière nomade" (Arthur & Rousseau, 1996 ; Cadin, 1997), nous proposons une mesure de la réussite professionnelle pour cette population spécifique. Dans cette recherche basée sur deux approches, l'une qualitative et l'autre quantitative, le poids de différents niveaux de facteurs explicatifs du sentiment de réussite professionnellea été examiné sur un échantillon de 202 freelances. Cette thèse a permis d'explorer la question de l'évolution des relations d'emploi dans la problématique de la transformation de la gestion des ressources humaines. Les principaux résultats sont que le sentiment de réussite professionnelle est centré autour de l'expérience individuelle. De plus, l'appréciation de cette expérience à un instant "t", même si elle est emprunte de limites, a une importance majeure dans l'établissement des relations avec les entreprises.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (510 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 399-417. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2005.MON-97
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.