Rôle et mécanisme d'action du cofacteur transcriptionnel RIP140 dans la signalisation oestrogénique

par Audrey Castet

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Vincent Cavailles.


  • Résumé

    La protéine RIP140 est un cofacteur atypique , qui bien que recruté en présence de ligans, réprime l'activité transcriptionnelle de nombreux récepteurs nucléaires. Notre objectif a été de préciser le rôle et les mécanismes d'action de RIP140 dans la signalisation oestogénique. Nous avons montré que RIP140 réprime l'activité des récepteurs des oestogènes et des récepteurs apparentés ERRs lorsqu'ils sont recrutés au niveau de l'ADN. Cette activité répréssive implique les histones désacétylases ainsi que les C-terminal Binding Proteins. Nous avons également identifié deux domaines C-terminaux de RIP140, fortement répresseurs, recrutant problablement d'autres partenaires. Enfin nous avons montré que les ERRs activent la transcription de gènes via les protéines Sp1 (gène p21) et que RIP140 exerce un effet positif sur cette transactivation, impliquant les histones désacétylases. RIP140 apparait donc comme un cofacteur complexe, dont l'effet repose sur de multiples domaines et partenaires.

  • Titre traduit

    Role and mechanism of action of the transcription cofactor RIP140 in estrogen signalinf


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 197-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2005.MON-16
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6598
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.