Muscle et intégrité membranaire

par Delphine Coustes-Chazalette

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Biochimie

Sous la direction de Dominique Mornet.


  • Résumé

    Dans les organismes pluricellulaires, l'adhérence cellulaire et les systèmes de réparation de la membrane plasmique jouent un rôle fondamental dans le maintien de l'intégrité des tissus. Ces deux fonctions sont d'autant plus importantes lorsqu'un tissu, tel le muscle, est soumis à des contraintes mécaniques importantes. Chez l'homme, trois systèmes majeurs permettent aux fibres musculaires d'assurer leur intégrité et par là même, d'assurer l'intégrité du muscle. Deux systèmes macromoléculaires impliquant d'une part la dystrophine et d'autre part l'intégrine alpha7beta1 permettent aux fibres musculaires (adultes) d'adhérer à leur environnement (la matrice extracellulaire). Un autre système, qui met en jeu la dysferline, répare quant à lui la membrane spécifique (sarcolemme) des fibres musculaires. Lorsque l'un de ces systèmes est atteint, il y a apparition d'une pathologie musculaire que l'on nomme dystrophie musculaire. Depuis la découverte de la dystrophine en 1987, et dans le but d'apporter des réponses aux malades sur le plan fondamental (quelle est ma maladie?) et clinique (comment puis-je être soigné?), il est nécessaire d'une part, d'identifier tous les partenaires impliqués dans ces systèmes et d'autre part, de comprendre comment ces partenaires interagissent afin d'assurer l'intégrité du muscle. Dans ce cadre, je me suis attachée, dans un premier temps, à étudier l'un de ces systèmes : le complexe de protéines associées à la dystrophine (DAPC) chez deux animaux originaux (le singe cynomolgue et le xénope). Ces travaux, utilisant une batterie d'anticorps ciblant les différentes protéines du DAPC, ont permis de mettre en évidence et de comparer les spécificités dans la composition du DAPC au niveau des muscles (squelettique, cardiaque et lisse) et au niveau du système nerveux de ces animaux éloignés sur le plan de la phylogenèse. Dans un second temps, j'ai étudié les effets d'un traitement à la L-arginine sur les protéines impliquées dans le maintien de l'intégrité du sarcolemme. Cette e��tude a e��té menée sur des souris dystrophiques (souris mdx, déficientes en dystrophine) dans le but d'améliorer l'intégrité musculaire. Ces travaux ont permis de montrer qu'un traitement à la L-arginine induit une augmentation de la sous-unité alpha7 de l'intégrine (isoforme alpha7B qui est produite dans le muscle squelettique et cardiaque) et améliore l'état du muscle étudié (diaphragme) lorsque le traitement est appliqué à des souris jeunes (5 semaines). Ces résultats mettent en avant la complexité des systèmes mis en jeu pour maintenir l'intégrité membranaire au niveau du muscle et, la fine régulation des molécules qui les composent, que l'on soit dans des conditions normales ou pathologiques.

  • Titre traduit

    Muscle and membrane integrity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 159-197

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2005.MON-7
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6445
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.