L' analyse évolutionniste des innovations technologiques : l'exemple des énergies solaire photovoltaïque et éolienne

par Pierre Taillant

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Percebois.

Soutenue en 2005

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Dans les systèmes énergétiques actuels, les technologies des énergies renouvelables apparaissent comme des innovations radicales environnementales. Les modèles standards de l'économie de l'innovation et de l'environnement s'intéressent surtout aux innovations incrémentales. Fondée sur des hypothèses différentes, l'analyse évolutionniste permet d'étudier l'apprentissage des technologies des énergies renouvelables comme des nouvelles trajectoires technologiques " vertes ". L'approche par les systèmes technologiques permet ensuite d'étudier l'évolution des systèmes allemand du solaire photovoltaïque et danois de l'éolien. Dans le premier, les politiques publiques de R&D et les apprentissages des acteurs ont permis la création et le développement d'un marché auto-entretenu. Dans le deuxième, la réunion des deux sous-systèmes initiaux, des petites et des grandes éoliennes, et les apprentissages interactifs ont permis à certaines firmes de dominer la filière éolienne au niveau mondial.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (434 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 374 (571 références bibliographiques)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2005 TAI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.