Secteur informel et marché du travail au Maroc

par Jalila Ait Soudane

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Hélène Rey-Valette.

Soutenue en 2005

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    A partir de l'exemple du Maroc, cette thèse se propose d'étudier l'évolution et les fonctions macro économiques du secteur informel au travers de ses relations avec le marché du travail. L'hypothèse qui est faite est que ces relations sont déterminantes des dysfonctionnements du marché du travail et de l'évolution du chômage. Dès lors la problématique de la thèse consiste à étudier le rôle d'ajustement du secteur informel. Il s'agit d'analyser les modalités d'ajustement et les conséquences qui en découlent pour les politiques publiques marocaines et plus généralement concernant les formes d'intervention et les politiques d'accompagnement du secteur informel. La question centrale est alors la capacité de création d'emploi du secteur informel, la nature de ces emplois et les modalités d'accès à ces emplois. En réponse à cette fonction de régulation du secteur informel, et dans le contexte actuel en faveur du rôle des institutions sur la croissance, notre analyse fait ressortir les liens avec les politiques publiques et les type de soutien à préconiser. Deux axes d'actions sont abordés : le rôle du micro crédit comme appui au développement de la demande d'emploi des unités informelles et le rôle du capital social (réseaux sociaux) au niveau de l'offre et de l'accès à l'emploi. Au delà de cette problématique, cette recherche offre aussi l'occasion de réunir l'ensemble des travaux effectué sur le secteur informel au Maroc en vue de produire une synthèse, de son rôle, sa place et son importance macroéconomique pour le pays.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 405-427

Où se trouve cette thèse ?