Reproduction et élevage larvaire en écloserie jusqu'à la fixation des huîtres perlières du genre Pinctada : analyse critique comparée de Pinctada maxima et Pinctada margaritifera

par Aurore Lombard

Thèse de doctorat en Biologie. Biominéralisation

Sous la direction de Evelyne Lopez et de Slimane Hachi.

Le jury était composé de Dominique Doumenc, Sylvie Dufour, Marie-Madeleine Giraud-Guille.

Les rapporteurs étaient Gilles Boeuf, Xavier Bourrat.


  • Résumé

    Les objectifs de la recherche présentée dans ce mémoire sont de déterminer les facteurs qui conditionnent le succès des programmes de reproduction contrôlée des pinctadines, Pinctada maxima et Pinctada margaritifera. Cette étude, à travers la réalisation de deux écloseries, l’une en Thaïlande pour P. Maxima et l’autre en Polynésie française pour P. Margaritifera, nous a permis de dégager les spécificités de chacune. Chez P. Maxima, la production larvaire est maîtrisée et permet une production viable de naissains. En revanche, les résultats en écloserie de P. Margaritifera se caractérisent par de faibles taux de réussite. La technique de production larvaire adaptée à P. Maxima n’est pas transposable à P. Margaritifera sans adaptations majeures. L’habitat oligotrophe de P. Margaritifera, pauvre en nourriture, est un facteur limitant la qualité de la maturation des ovocytes qui assure la qualité des oeufs et la survie des larves. De plus, la richesse en vibrions dans son biotope constitue une source constante de contamination. Les vibrions n’apparaissent pas dans le milieu naturel comme un fléau. Cependant les conditions d’élevage dans le contexte d’une écloserie augmentent la sensibilité des larves à une pathologie. La qualité des géniteurs et la gestion des paramètres d’élevage doivent permettre de limiter l’apparition de maladie. Cette étude constitue la première contribution à l’extension de la technique d’écloserie de P. Maxima à P. Margaritifera et vise à définir les outils en zootechnie, nécessaires pour une production contrôlée de naissains, tenant compte des paramètres du biotope de cette espèce.


  • Résumé

    The study reports on the conditions for successful hatchery production of P. Maxima and P margaritifera seeds. A P. Maxima-hatchery was set up in the Gulf of Thailand. The project provided valuable results since high survival rates were obtained from the D-stage veliger to settlement, demonstrating the commercial reliability of the hatchery. Spawning trials for P. Margaritifera were set up in French Polynesia. They resulted in low larval survival and settlement rates. The rearing methods adapted for P. Maxima production were not transposable to P. Margaritifera production which appears to require specific settings. P. Margaritifera habitat is characterized by living in an oligotrophic marine environment, which is misleading insofar as these clear waters are rich in bacteria. Microorganisms and especially infectious bacteria threaten the sustainability of hatchery production. Nonetheless, in good environmental conditions the emergence of a disease should not constitute a major problem. The success of hatchery operations depends first on the maturity and healthy conditions of the parent stock; since the quality of oocytes insures larval survival. Consequently, the limiting factors for hatchery success of P. Margaritifera species might be inherent to the specific features of its habitat since it is poor in food resources to optimize the maturation of the gonads and rich in bacteria, which implies methodical procedures to eliminate contamination reservoirs. This study gives alternatives and zootechnical tools for reversing the low rates of settlement of P. Margaritifera in commercial hatcheries which success primarily relies on the natural seawater quality in the biotope.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169-13-12 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 142-169

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2005 -- 68
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.